spot_img
spot_img

Burkina Faso : Le colonel Gilles Bationo et le général de brigade Vinta Somé nommés dans les ambassades du pays, respectivement à Addis-Abeba (Éthiopie) et à Ankara (Turquie)

Publié le : 

Publié le : 

Deux militaires ont été nommés en conseil des ministres du 15 février 2023, dans les ambassades du Burkina Faso en Éthiopie et en Turquie. Il s’agit du colonel Gilles Bationo à Addis-Abeba (Ethiopie) et du général de brigade Vinta Somé à Ankara (Turquie). Qui sont-ils ?

Par Nicolas Bazié

Le colonel Gilles Bationo a été nommé attaché de défense à l’ambassade du Burkina Faso en République fédérale d’Ethiopie.

Titulaire d’un master 2 en « Stratégie, Défense, Sécurité, Gestion de conflits et catastrophes » de l’Université 2 (Soa) du Cameroun, le colonel Gilles Bationo était le chef d’Etat major de l’armée de terre sous le président Roch Kaboré jusqu’en 2022.

Après le coup d’Etat du 24 janvier 2022 qui a conduit le lieutenant-colonel Paul Henri Damiba au pouvoir, il a été remplacé à ce poste le 10 février 2022 par le colonel Adam Néré.

C’est un officier qui a plusieurs fois dirigé des entités militaires. En effet, le colonel Gilles Bationo a été, en 2017, le commandant de la première région militaire du Burkina, qui comprend le Centre-Nord, le Nord et le Sahel.

Cet officier supérieur de 54 ans a également commandé le 25e Régiment parachutiste commando (RPC) en 2012, puis la 2e Région militaire en 2014 basée à Bobo Dioulasso, la 2e ville du pays.

Instructeur commando et instructeur en techniques antiterroristes, le colonel Bationo qui compte 30 ans de service, est présenté comme un chef de guerre accompli.
Il a même conduit le premier bataillon militaire du Burkina Faso “Badenya 1”, au Mali,

Le général de brigade Vinta Somé

À 58 ans, ce général de brigade qui a reçu un total de 9 médailles dans sa carrière militaire est nommé ambassadeur du Burkina Faso à Ankara, en Turquie.

Lorsqu’il décroche en 1984 son baccalauréat série A4 au Prytanée militaire du Kadiogo, le général de brigade Vinta Somé rejoint l’Académie Militaire Georges Namoano de Pô (Burkina Faso) pour sa formation initiale d’officier.

C’est en octobre 1988 qu’il entame sa carrière avec le grade de sous-Lieutenant.
Cet officier pour qui les questions militaires n’ont plus de secret a, durant sa carrière, gravi les échelons pour atteindre le sommet.

De sous-Chef des Opérations de l’Etat-major Général des armées à chef d’Etat-major général des armées adjoint en passant par chef de la Division des Opérations de l’Etat-major Général des Armées, le général Vinta Somé a marqué de son empreinte les différents postes qu’il a occupés au sein de l’institution militaire.

Il a géré le bureau Opérations de la 2ème Région militaire de juin 2003 à février 2004. Il a été également chef de corps du 22ème Régiment d’infanterie commando (RIC) de Gaoua où il est resté en poste jusqu’en juin 2003.

C’est un officier présenté comme un fin connaisseur de la planification d’opérations militaires qui prendra la fonction d’Ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.

La nomination de cet officier à ce poste dans un pays disposant d’importants moyens militaires intervient à une période où le Burkina a besoin d’armes pour mieux lutter contre les groupes armés terroristes qui troublent le sommeil de plusieurs milliers de Burkinabè depuis maintenant 8 ans.

Lire aussi: Burkina Faso: Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 15 février 2023

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouagadougou : Des  suspects terroristes interpellés et des  armes saisies

La Coordination Opérationnelle pour la Sécurisation de la Ville de Ouagadougou a mené plusieurs opérations dans la capitale burkinabè entre le 1er mars et...

Burkina/Sécurité : un individu tente de s’attaquer à la sentinelle du palais présidentiel 

Un individu suspect a tenté ce vendredi soir de s'attaquer à la sentinelle en poste au palais présidentiel de Koulouba. Il a  rapidement été...

Côte d’Ivoire : vers une assistance militaire par le français DCI sur la frontière Nord

L'opérateur Défense conseil international (DCI) a été désigné par l'Union européenne pour piloter une mission d'assistance militaire en Côte d'Ivoire, selon Africa Intelligence.  Par Nicolas...

Bases militaires françaises au Bénin : le gouvernement  reconnaît plutôt l’existence de petits camps militaires

Le gouvernement béninois a  répondu le 12 mai 2024,  aux affirmations du premier ministre nigérien Ali Lamine Zeine sur une  présence de bases militaires...

Burkina/Police nationale : vers le recrutement de 2 000 sous-officiers en 2024

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi 8 mai 2024, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...