spot_img

Burkina : Des journalistes à l’école de l’utilisation des données statistiques de l’INSD

Publié le : 

Publié le : 

L’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) organise du 21 au 25 août 2023 à Koudougou, un atelier de formation et d’appropriation des indicateurs des statistiques visant à outiller les journalistes à une meilleure compréhension et exploitation des données statistiques.

Par Daouda Kiekieta depuis Koudougou

Renforcer les capacités des professionnels des médias sur l’utilisation des statistiques officielles, c’est l’objectif principal de cet atelier de formation organisé par l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD).

Durant cinq jours, une vingtaine de journalistes seront initiés à l’utilisation des données statistiques dans leurs productions médiatiques pour mieux informer les populations.

Atelier pour renforcer les capacités des professionnels des médias sur l'utilisation des statistiques officielles
Atelier pour renforcer les capacités des professionnels des médias sur l’utilisation des statistiques officielles

Selon le directeur général de l’INSD, Boureima Ouédraogo, la statistique constitue un outil d’aide à la décision.

« La mise en œuvre des politiques et programmes de développement exige la disponibilité de données statistiques socio-démographiques et économiques fiables et actualisées pour mesurer les progrès réalisés », indique Boureima Ouédraogo.

Cependant, la lecture et la compréhension de certains indicateurs ne sont pas toujours aisées pour les personnes non statisticiennes, d’où la nécessité d’organiser cette formation.

« Les médias constituent des vecteurs indispensables à la transmission des productions statistiques auprès des utilisateurs. Je reste convaincu que cette formation va améliorer votre compréhension des concepts de base et d’analyse des principaux d’indicateurs économiques et sociaux » ajoute-t-il.

Le directeur général de l'INSD, Boureima Ouédraogo
Le directeur général de l’INSD, Boureima Ouédraogo

Rôle et missions de l’INSD, fonctionnement du site web de l’INSD, concepts d’indicateurs, sont entre autres les communications qui seront faites durant l’atelier.

Pour sa part, Pascal Nakelsé, directeur de l’informatique et de management de l’information statistique de l’INSD souligne que cette activité vise également à réorienter les indicateurs vers les populations en plus des décideurs politiques qui constituent le principal cible données produites.

Pascal Nakelsé, directeur de l'informatique et de management de l'information statistique de l'INSD
Pascal Nakelsé, directeur de l’informatique et de management de l’information statistique de l’INSD

« Dans les années antérieures, on produisait mais ces données n’étaient pas vulgarisées » ajoute-t-il.

En plus de la formation à l’endroit des hommes de médias, le directeur général de l’INSD affirme que des activités de sensibilisation, des ateliers de restitution et de diffusion des résultats produits seront faits.

C’est le cas par exemple des résultats du cinquième recensement général de la population de l’habitation (RGPH) 2019 et d’autres études.

L’Institut national de la statistique et démographie (INSD) est l’organe officiel de l’État burkinabè en matière d’information statistique, créé en 1958 sous l’appellation de Bureau statistique.

Il est chargé de la mise en place d’un système national intégré pour l’élaboration et la diffusion des statistiques officielles en matière économique, démographique, sociale et environnementale.

L’INSD produit plusieurs types de publications : les recueils de données, les publications synthétiques et thématiques, les rapports d’études et d’enquêtes, les documents méthodologiques et les données numériques.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issaka Kiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...
spot_img

Autres articles

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issaka Kiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...