spot_img

Journée internationale des migrants : une occasion pour sensibiliser la population sur les dangers du phénomène

Publié le : 

Publié le : 

Célébrée chaque 18 décembre, la Journée Internationale des migrants, offre une tribune pour réfléchir sur le phénomène migratoire dans le monde. Cette journée instituée par les Nations Unies en 2000  vise à sensibiliser le public à la situation des migrants et à promouvoir leurs droits.

Par Issoufou Ouedraogo

La migration évolue dans un contexte difficile où les flux migratoires sont animés par des motifs divers. Si certains sont la recherche de meilleures opportunités économiques, d’autres, par contre, partent à cause des persécutions et des conflits armés. A ces deux facteurs, il faut ajouter un troisième qui est le changement climatique.

Selon les données de l’ONU, il y a plus de 270 millions de migrants internationaux et 80 millions de personnes déplacées de force, dont des réfugiés, des demandeurs d’asile et des déplacés internes.

Ces chiffres montrent la nécessité d’une solidarité internationale et d’un engagement renforcé pour garantir la sécurité, la dignité et les droits de ces individus.

Les itinéraires empruntés par les migrants sont nombreux. Il s’agit de la traversée du désert du Sahara, de la dangereuse traversée de la Méditerranée, ou du périple à travers l’Amérique Centrale pour atteindre les États-Unis.

Ce phénomène a des répercussions profondes, tant pour les pays d’origine que pour les pays d’accueil. Pour les premiers, la fuite des cerveaux et la perte de main-d’œuvre peuvent représenter des défis significatifs.

Cependant, les transferts de fonds des migrants vers leur pays d’origine constituent une source importante de revenus et peuvent contribuer de manière significative au développement économique.

Et pour les pays d’accueil, les migrants apportent souvent une contribution économique et culturelle, bien que leur intégration puisse présenter des défis, notamment en matière de cohésion sociale et de gestion des ressources.

Face à l’ampleur du phénomène migratoire, les réponses politiques et humanitaires changent d’un pays à un autre. Certains pays ont mis en place des politiques d’accueil et d’intégration, tandis que d’autres ont opté pour des mesures plus restrictives.

Et la question de la protection des droits des migrants reste principale avec des organisations internationales et non gouvernementales jouant un rôle crucial dans la défense de ces droits et dans la fourniture d’aide humanitaire.

La Journée Internationale des Migrants du 18 décembre 2023 est une occasion de réfléchir sur les défis  que représente la migration dans le monde.

Cette journée, nous rappelle l’importance de la solidarité, du respect des droits de l’homme et de la reconnaissance des contributions des migrants et des réfugiés. Elle est souvent célébrée en différé au Burkina.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...
spot_img

Autres articles

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...