spot_img

Burkina : capitaine Ibrahim Traoré, 1 an de gestion, 4 remaniements ministériels

Publié le : 

Publié le : 

Arrivé au pouvoir par un coup d’État le 30 septembre 2022, le capitaine Ibrahim Traoré, tombeur du lieutenant-colonel, Paul Henri Damiba est à son quatrième remaniement ministériel. En un an, deux mois et 18 jours de gestion du pouvoir d’État. 

Par Nicolas Bazié

Le premier gouvernement est entré en fonction  le 25 octobre 2022. Il est dirigé depuis lors par Apollinaire Kyélem. 

Dès sa formation, plusieurs personnes ont dénoncé la présence de deux ministres à savoir Roch Donatien Nagalo qui a été nommé ministre du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des PME. Il a été accusé de malversations et contesté par plusieurs associations de commerçants dès sa nomination. 

Il y a également Yacouba Dié qui, lui aussi, nommé ministre de l’Urbanisme, des Affaires foncières et de l’Habitat, a été  critiqué en lien avec la gestion d’un  projet immobilier datant d’avant sa nomination.

C’est ainsi que le 9 novembre 2022, le chef de l’État opère un changement au sein du gouvernement, en se séparant de  ces deux ministres.. 

Le gouvernement a donc connu  un léger remaniement le mardi 10 janvier 2023. 

Dr Amadou Dicko, par exemple, fait son entrée au poste de ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques chargé des Ressources animales.

Le 25 juin 2023, le capitaine Ibrahim Traoré, Président de la Transition, effectue un nouveau remaniement partiel du gouvernement. Quatre ministres sont ainsi remplacés. 

Il s’agit du colonel Boukaré Zoungrana, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité remplacé par le civil Émile Zerbo, un magistrat; de Bibata Nébié /Ouédraogo, ministre de la Justice et des droits humains, Garde des Sceaux, remplacée par l’avocat Edasso Rodrigue Bayala, ancien député de l’Union pour la renaissance/parti sankariste sous la présidence de Kaboré; du Dr Denis Ouédraogo, ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, remplacé par le commandant Ismaël Sombié; et de Augustin Kabore, ministre de l’Environnement, de l’Énergie, de l’Eau et de l’Assainissement, remplacé par Roger Barro. 

Le dimanche 17 décembre 2023, un nouveau remaniement est intervenu. Trois ministres sont remerciés par le gouvernement Kyélem. Ce sont les ministres des Affaires étrangères, Olivia Rouamba; des Mines, Simon Pierre Boussim et de l’Éducation nationale, Joseph André Ouédraogo. Ils sont respectivement remplacés par Karamoko Jean Marie Traoré, Yacouba Zabré Gouba et Jacques Sosthène Dingara. 

Matthias Traoré devient secrétaire général du gouvernement et Stella Eldine Kabré nommée ministre déléguée auprès du ministère des Affaires étrangères chargée de la coopération régionale. 

Jean Emmanuel Ouédraogo est promu et devient ministre d’État, ministre de la Communication de la Culture des Arts et du Tourisme. Une première dans l’histoire du Burkina Faso pour un aussi jeune ministre que lui. 

Dès les premières heures de sa prise du pouvoir, le chef de l’État avait déclaré que les ministres seraient évalués sur la base de leur contrat d’objectifs.

Ainsi, le chef du gouvernement a procédé à cette évaluation du 11 au 14 août 2023, d’où il ressort que les taux de réalisation en ce qui concerne les contrats vont de 30 à 62%. 

Apollinaire Kyélem les a invités «à redoubler d’efforts», en mettant l’accent sur les investissements structurants ou les activités à fort potentiel impactant.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...
spot_img

Autres articles

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...