spot_img

Nuits Atypiques de Koudougou ( NAK) 2023 : Des experts se penchent sur l’apport de la culture dans l’agriculture

Publié le : 

Publié le : 

Le promoteur des Nuits Atypiques de Koudougou (NAK), Koudbi Koala et le vice-président de l’Université Norbert Zongo, Dr Doua Gnabahou ont ouvert, ce vendredi 1er décembre 2023, à Koudougou, chef-lieu de la région du centre-ouest, les travaux du colloque international sur le thème « culture et agriculture ». L’objectif est d’analyser les apports scientifiques en lien avec la culture et l’agriculture en Afrique.

Par Issoufou Ouedraogo, envoyé spécial aux NAK

C’est sous le thème : «culture et agriculture » que s’est ouvert le colloque international organisé par les Nuits Atypiques de Koudougou ce vendredi 1er décembre 2023.

Enseignants-chercheurs, spécialistes des questions environnementales et des acteurs du monde agricole et culturel venus d’horizons divers vont réfléchir du 1er au 2 décembre 2023 sur plusieurs sous thèmes en lien avec la thématique principale.

Entre autres sous thèmes, il y a « Culture et agriculture dans la littérature écrite et orale », « culture et agriculture dans les arts, » «  culture et agriculture dans les sciences humaines et sociales », « cultures et agricultures dans les sciences exactes », a déclaré le vice-président de l’Université Norbert Zongo, Dr Doua Gnabahou.

NAK colloque culture agriculture
Le vice-président de l’Université Norbert Zongo, Dr Doua Gnabahou.

Selon lui, l’Université Norbert Zongo, ne déroge pas à sa devise qui est d’« exceller par le savoir pour mieux servir ». Car, les meilleurs projets de développement proposés sont d’origine endogène, d’où « l’impérieuse nécessité de puiser dans nos ressources culturelles et agricoles » a-t-il dit

Pour le promoteur des Nuits Atypiques de Koudougou, Koudbi Koala, les sociétés africaines jadis riches en expression culturelle au contact de la modernité perdent de plus en plus cette richesse.

Et donc ce « colloque à n’en point douter confère une dimension pérenne aux NAK en les faisant passer d’un palier folklorique à un palier scientifique. » a soutenu Koudbi Koala

Les NAK, poursuit-il, vous bercent de la clameur de ses expressions culturelles et vous replongent « d’une manière ou d’une autre dans la douce nostalgie d’une enfance paysanne et fait revivre un passé fait de symbiose entre les champs, les chants et les danses, bref toute cette vie qui cherche toujours à ajouter de la vie à la vie », a-t-il clamé.

Quant au conférencier de la conférence inaugurale, le Professeur Alkassoum Maïga, ancien ministre de l’Enseignement Supérieur, il a dans son exposé, soulevé la problématique de la science moelle, de la science exacte et de la science sociale. Selon lui, elles se rapportent tous à un problème d’objectivité.

NAK colloque culture agriculture
Le Professeur Alkassoum Maïga, ancien ministre de l’Enseignement Supérieur

Et de ce fait, il a tenté de démontrer qu’il y a un lien entre culture et agriculture, Il a expliqué que la culture africaine était soucieuse de la protection de l’environnement.

Mieux, « il avait dans les sociétés africaines l’équilibre entre l’agriculture et la culture. Il a appelé à regarder sérieusement notre fond culturel tout en précisant qu’ il n’y a pas un hiatus entre les sciences et la littérature », a-t-il conclu.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...