spot_img
spot_img

Fête du 8 mars : le capitaine Ibrahim Traoré offre 15 tonnes de vivres à la brigade verte de Ouagadougou

Publié le : 

Publié le : 

À l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, le Président de la Transition, le capitaine Ibrahim Traoré, a offert, ce vendredi 8 mars 2024, des vivres à la brigade verte de la ville de Ouagadougou. Ceci pour célébrer ces femmes dont le métier est de rendre les rues de la capitale propres.

Par Emilienne Compaoré

C’est un vibrant hommage que le chef de l’État, le capitaine Ibrahim Traoré a rendu aux femmes de la brigade verte de Ouagadougou, en leur offrant un don de 15 tonnes de vivres dont 7 tonnes de céréales et 8 tonnes de riz. Cela, à l’occasion de la fêtes des femmes, le 8 mars.

Le représentant du président de la Transition, Inoussa Ouédraogo, a salué la bravoure de ces dames qui se lèvent chaque jour pour rendre propre la ville de Ouagadougou.

« Si on fait deux jours sans balayer les rues, on se rendra compte de tout le travail que cette brigade verte abat » a dit Inoussa Ouedraogo.

Le représentant du capitaine Ibrahim Traoré, Inoussa Ouédraogo
Le représentant du capitaine Ibrahim Traoré, Inoussa Ouédraogo

Selon lui, le capitaine Ibrahim Traoré félicite et dit tout son encouragement à la brigade verte pour le travail qu’elle abat depuis des lustres pour la propreté de la cité de Ouagadougou. « Ce don de vivres de façon, a-t-il dit, est pour leur témoigner son encouragement et sa bonne foi».

En ce qui concerne, les préoccupations soulevées par la brigade verte lors du passage improvisé du Président de la transition, le 5 mars 2024, Inoussa Ouédraogo a rassuré que le capitaine Traoré en a pris bonne note et qu’il donnera une suite aux doléances.

Pour sa part, le président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou, Maurice Konaté, dit apprécier le geste du Chef de l’État.

Le président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou
Le président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou

« Nous nous sommes retrouvés ce matin jour qui coïncide avec la fête de la femme pour recevoir 15 tonnes de vivres, donation du Chef de l’État aux femmes de la brigade verte de la commune de Ouagadougou » a dit Maurice Konaté.C

Selon lui, c’est un geste que «nous saluons à sa juste valeur. Nous sommes doublement contents».

« Cela témoigne que le travail que ces femmes abattent tous les jours que Dieu fait, les plus hautes autorités en sont reconnaissantes » a-t-il fait remarquer.

Quant à Abibou Dermé, présidente de la brigade verte, elle a salué le chef de l’État pour sa considération.

Abibou Dermé, présidente de la brigade verte
Abibou Dermé, présidente de la brigade verte

« Nous sommes très contentes de ce que le chef de l’État a fait. Cela témoigne que les autorités pensent à nous et elles nous considèrent. Nous allons aussi travailler pour les rendre heureuses ». Elle a émis le vœux souhait que la paix revienne au Burkina Faso et que Dieu donne également la force aux autorités afin qu’elles viennent au bout du terrorisme.

Rasmata Sawadogo fait partie des bénéficiaires de ce don, elle remercie la capitaine Ibrahim Traoré en ces termes : « Nous disons un grand merci au chef de l’État. Nous allons prier pour lui afin qu’il puisse vaincre le terrorisme. Si la paix revient au Burkina, la brigade verte sera également contente». 

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...