spot_img

Burkina : Les travaux de construction du drain de Tanghin lancés

Publié le : 

Publié le : 

Ce 7 décembre 2023, la vice-présidente de l’Assemblée Législative de Transition ( ALT), Haoua Fofana, a procédé au lancement des travaux de construction et d’aménagement du drain de Tanghin dans la commune de Ouagadougou. C’était en présence de plusieurs personnalités dont le ministre de l’Énergie, Simon-Pierre Boussim et le président de la délégation spéciale de Ouagadougou, Maurice Konaté. 

Par Emilienne Compaoré

Les travaux de construction du drain de Tanghin ont été officiellement lancés par la vice-présidente de l’Assemblée législative de transition, Haoua Fofana, qui a représenté le président de l’institution.

C’est un projet qui va contribuer au développement urbain durable ainsi qu’à la prévention de l’environnement et de divers équipements socio-économiques dans la ville de Ouagadougou.

D’un linéaire de 4,794 km, le drain de Tanghin sera aménagé dans la centralité secondaire de Tanghin situé dans l’arrondissement n°4 de la ville de Ouagadougou.

Depuis le 16 octobre 2023, la réalisation des travaux confiée à l’entreprise SOROUBAT BF a démarré avec pour délai d’exécution  18 mois. D’après les initiateurs du projet, les travaux ont commencé à partir du chemin de fer Ouaga-kaya et traverse la zone péricentrale de Tanghin dans les secteurs 17 et 18 de l’arrondissement n°4 et se termine sur le dalot situé sur la Route nationale n°3 non loin de l’hôtel Silmandé.

Pour Maurice Konaté, président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou, les questions liées à l’assainissement et à la préservation de l’environnement « font parties des axes prioritaires sur lesquels la délégation spéciale travaille afin d’améliorer les conditions de vie des populations ».

Maurice Konaté, président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou
Maurice Konaté, président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou

Il précise que ce projet d’assainissement et de drainage de Ouagadougou ( PADO) a pour objectif principal de contribuer au développement urbain durable ainsi qu’à l’amélioration de la qualité de vie des populations.

M. Maurice Konaté indique que les travaux porteront notamment sur « l’aménagement de 4578 mètres linéaires de canal trapézoïdal, en béton armé; la réalisation de 20 ouvrages de franchissement, soit 19 dalots et une passerelle ; l’aménagement de 6329 mètres linéaires d’un réseau de drainage, l’aménagement d’un bassin d’écrêtement de 154000m3, l’installation de 212 candélabre solaire, la mise à disposition d’un équipement de signalisation et de sécurité ».

Il y a également, dit-il , « la plantation de plus de 11.000 arbres, la réalisation de 4 forages et l’acquisition de 4 tricycles pour l’entretien des arbres, la réhabilitation des clôtures et des toilettes de l’école Sabin A été B, la construction de 2 centres de collecte et de tri».

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Prospective, Aboubakar Nacanabo a été représenté à cette cérémonie par le ministre  de l’ Énergie, des Mines et des Carrières, Simon-Pierre Boussim.

Le Ministre chargé de l'Energie, des Mines et des Carrières, Simon-Pierre Boussim.
Le Ministre  de l’Energie, des Mines et des Carrières, Simon-Pierre Boussim.

Dans son discours, le ministre Aboubakar Nacanabo indique que ce projet participera à « la réduction des inondations dans la zone ciblée, la réduction des pertes en vies humaines liées aux inondations, la réduction de la prévalence des maladies, la sécurisation des populations riveraines à travers l’éclairage public et également la promotion de l’agriculture urbaine à travers l’aménagement d’un périmètre maraîcher ».

Les études du projet ont été financées par la délégation de l’Union européenne à Ouagadougou. Pour Daniel Aristi Gaztelumendi, ambassadeur de l’Union européenne au Burkina Faso, « la vitalité du partenariat de l’Union européenne avec la ville de Ouagadougou est illustrée par les multiples appuis techniques et financiers dont cet investissement du canal qui contribue à l’assainissement de toute la métropole du Grand Ouaga ».

Daniel Aristi Gaztelumendi, ambassadeur de l'Union européenne au Burkina Faso
Daniel Aristi Gaztelumendi, ambassadeur de l’Union européenne au Burkina Faso

Selon lui, en participant au projet, de drainage, l’Union européenne renouvelle, son engagement à fournir aux populations des conditions améliorées pour un développement socio-économique.

Quant au représentant des bénéficiaires, le Toukin Naaba, il dit remercier l’ensemble des acteurs qui vont contribuer à la réalisation de ces travaux.

 

Le représentant des bénéficiaires, le Toukin Naaba
Le représentant des bénéficiaires, le Toukin Naaba

« Nous demandons à l’entreprise SOROUBAT BF d’aller vite avec les travaux afin que d’ici la saison pluvieuse, nous puissions éviter les cas d’inondations » a souhaité le Toukin Naaba.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...