spot_img

Burkina Faso : eDouanes pour payer les droits et taxes 

Publié le : 

Publié le : 

La Direction générale des douanes (DGD) du Burkina Faso a présenté, le jeudi 14 décembre 2023, une plateforme numérique qui vise à moderniser le système de paiement en douanes. 

Par Nicolas Bazié

eDouanes. C’est le nom de la nouvelle plateforme électronique lancée par l’administration douanière burkinabè, pour « gagner du temps et de l’argent ».

Il s’agit pour la direction générale des douanes, de moderniser les systèmes de paiement des droits et taxes. Le  projet a coûté 2,8 milliards de francs CFA. 

Une nouvelle plateforme électronique pour payer les droits et taxes en douanes
Une nouvelle plateforme électronique pour payer les droits et taxes en douanes

Cette nouvelle plateforme va rendre possibles les paiements à travers des moyens modernes, tels que les mobiles, les cartes bancaires, le portail web, indique le directeur général des douanes Mathias Kargougou.

« Elle a pour finalité, de contribuer à l’inclusion financière des usagers de l’administration des douanes au Burkina Faso », fait-il savoir. 

Elle va également accroître l’accès aux services financiers numériques et au crédit pour les particuliers, les agriculteurs, les femmes et les Petites et moyennes entreprises (PME) non desservis et mal desservis financièrement.

Des douaniers présents au lancement de la plateforme edouanes
Des douaniers présents au lancement de la plateforme edouanes

Avec cette technologie, soutiennent les responsables de la direction générale des douanes, toutes les opérations effectuées seront comptabilisées dans les comptes ouverts à la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique (DGTCP).  

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B  contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 26 février au Tribunal de grande instance Ouaga I.  Par Nicolas Bazié  Le dossier avait...

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...
spot_img

Autres articles

Burkina : le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B  contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 26 février au Tribunal de grande instance Ouaga I.  Par Nicolas Bazié  Le dossier avait...

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...