Accueil Non classé Politique:le retour à la maison de Jérôme Zoma ancien Maire de Koudougou

Politique:le retour à la maison de Jérôme Zoma ancien Maire de Koudougou

Jérôme Zoma,ancien Maire de Koudougou,Président de CPS G3
Jérôme Zoma,ancien Maire de Koudougou,Président de CPS G3

Dix mois après la création du parti Convergence pour le Progrès et la Solidarité Génération 3(CPS G3),l’ancien Maire de Koudougou,Jérôme Zoma est de retour dans l’arène politique. Le natif de Koudyiri(secteur 1) de Koudougou a fait officiellement son premier rassemblement samedi 4 juillet dans le quartier qui l’a vu naître. Pour ce premier meeting qualifié de retour à la maison chez les siens,il a réussi le pari de la mobilisation de toutes les couches sociales. “il était normal qu’en tant président du CPS G3 je puisse venir porter l’information et recueillir les bénédictions de mes parents” a t-il indiqué face à l’assemblée mobilisée pour écouter leur fils.

Une vue du public ecoutant attentivement le Président du CPS G3,Jérôme Zoma

Crée en octobre 2019 par deux anciens militants du CDP,Jérôme Zoma et son binôme Boukary Béréhonudougou sont résolument engagés à faire du CPS G3 un parti politique de changement qualitatif . Les deux hommes connaissent la région du Centre Ouest pour avoir occupé déjà des postes électifs. Si Jérôme Zoma a été le Maire de Koudougou de 2012-2015(mandat écourté sous la transition)Boukary Béréhoundougou a lui été déjà élu député. C’est dire donc que chacun à une base électorale sur laquelle compter.

Jérôme Zoma et Juliette Bonkoungou

Le meeting du samedi 4 juillet a aussi été l’occasion pour l’ancien Maire de Koudougou,Jérôme Zoma d’expliquer à ses parents et sympathisants son départ du CDP. En effet,celui ci à laissé entendre qu’au dernier congrès du CDP(7e congrès 4 au 5 mai 2018)il avait été décidé qu’il occupe le poste de responsable à la jeunesse mais que ne fut pas sa surprise lors du congrès de se voir proposé le poste de 11è vice président à ce poste. Malgré ces déconvenues ,M.Zoma a déclaré qu’il a décliné poliment cette proposition en demandant de confier ce poste à un autre militant d’ailleurs proche de lui.Cependant, cette proposition n’a pas été respectée.

La goutte d’eau qui a fait débordé le vase est le refus de confier le poste de vice président à l’ancienne ambassadrice du Burkina Juliette Bonkoungou qui avait fait la demande. M. Zoma dit ne pas cautionner cette forme “d’injustice” faite à son aînée d’ou son départ du CDP. A la question de savoir si Juliette Bonkoungou actuellement député CDP,originaire de la province du Boulkiemdé,soutient le CPS G3,Jérôme Zoma répond:”dans tous les cas même si la grande sœur restait au niveau du CDP nous avons toujours son soutien moral et chaque fois que nous ferons des activités nous recueillerons au préalable ses idées. Nous partageons beaucoup de choses avec elle parce qu’elle est un modèle pour cette province ,au delà de Juliette Bonkoungou nous pensons à Hubert Yaméogo et Herman Yameogo.”

Les ambitions des premiers responsables du CPS G3

Jusqu’à ce jour les ambitions des leaders du CPS G3 ne sont pas encore connues. Seront-ils de la course à la présidentielle de 2020 ou se contenteront -ils des législatives et élections municipales? Le parti entend dévoiler ses ambitions à l’issue d’une rencontre avec la presse très bientôt, a déclaré Jérôme Zoma. De même,ils n’ont pas encore choisi leur camp,c’est à dire parti de l’opposition ou de la mouvance présidentielle. En attendant de connaitre tout cela,le parti entame ses rencontres et comptent les multiplier pour ratisser large les électeurs.

www.libreinfo.net