spot_img

Qui était Marie Rose Compaoré/Kontitamdé, décédée du coronavirus ?

Publié le : 

Publié le : 

Le député Rose Marie Compaoré/ Kontitamdé n’est plus. Elle est décédée au cours de la nuit du 17 au 18 mars. L’information a été révélée par plusieurs sources, dont son parti, l’Union pour le progrès et le changement (UPC). De sources concordantes, elle est décédée par suite de contagion au coronavirus. Son inhumation est intervenue dans la soirée du mercredi 18 mars à Ouagadougou.  

Par La Rédaction

Ainsi, le député Marie Rose Compaoré/Kontitamdé est la première personne à mourir du Covid-19 au Burkina Faso.

Affectée par la maladie, elle avait été hospitalisée au Centre Hospitalier Universitaire(CHU) de Tengandogo à Ouagadougou. Ce que nous a confirmé un de ses camarades députés. Ce dernier confie avoir reçu, il y a seulement 48h, un ‘’sms’’ de la désormais défunte indiquant qu’elle est en hospitalisation dans cet établissement sanitaire où un espace a été aménagé pour accueillir les personnes contaminées par le Covid-19. Malheureusement, elle n’en sortira pas.

Jusqu’alors deuxième vice-présidente de l’Assemblée nationale (AN), c’est une ‘’vraie lionne’’ (en référence au lion, symbole du parti UPC) qui vient de tirer sa révérence à l’âge de 62 ans. Ceux qui l’ont côtoyée la décrivent en insistant sur sa qualité de femme battante qui aura formé plusieurs générations de Burkinabè en tant que professeure d’Histoire-géographie dans les lycées et collèges, avant d’entamer une brillante carrière politique.

Membre fondatrice de l’UPC, elle a été élue en 2012 (pour la première fois) comme député sous la bannière de ce parti. Sa combativité lui a valu d’être désignée présidente du groupe parlementaire de ce parti en 2014. Après l’insurrection populaire qui a balayé la législature d’alors, elle réussit à se faire réélire député en 2015, toujours sous la bannière de l’UPC qui est aujourd’hui la deuxième force politique au Burkina Faso.

Moins de 24h avant son décès, ce parti interpellait – lors d’une conférence de presse – le gouvernement sur la nécessité de renforcer les mesures de prévention et de riposte contre le Covid-19. Mme Compaoré laisse donc derrière elle un parti peiné qui ne peut compter sur elle dans la province du Zoundwéogo pour les prochaines élections législatives, des camarades choqués, et une Assemblée nationale meurtrie qu’elle a quittée pour la dernière fois le 12 mars. Elle repose désormais au cimetière municipal de Gounghin à Ouagadougou.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Burkina/Rapports droits humains : «tenir compte du contexte du pays», Me Halidou Ouédraogo

Le président de la Convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (CODEL), ancien président du Mouvement burkinabè des droits...

Administration du territoire: vers une stratégie de délimitation des entités administratives

Le ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS) envisage la délimitation des entités administratives territoriales. Ce projet est porté...
spot_img

Autres articles

Burkina Faso : Sigma Corporation Afrique honore les acteurs clés à travers OPUIS Awards

Ouagadougou, le 25 mai 2024 - Ce samedi s’est tenu à la salle Canal Olympia de Ouaga 2000, un évènement historique au pays des...

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Ouahigouya : Une journée culturelle du Bloc Bangarin pour promouvoir la paix

Le lundi 27 mai 2024, le Bloc Bangarin, dans la circonscription d’éducation de base de Ouahigouya 2, ville située dans la région Nord du...

Éliminatoires coupe du monde 2026 : Brama Traoré dévoile la liste des Étalons 

Les Étalons affrontent l’Égypte le 6 juin et la Sierra Leone le 10 juin 2024. Pour ces deux matchs, le coach des Étalons, Brama...

Éliminatoires Coupe du monde 2026: La raison de l’absence de Bertrand et de  Issoufou

Le coach des Étalons, Brama Traoré, a dévoilé ce 27 mai 2024 à Ouagadougou, la liste des 23 joueurs sélectionnés. Au nombre de ceux-ci...