spot_img

Burkina : le secteur privé et le gouvernement en conclave

Publié le : 

Publié le : 

Suite au retrait du Burkina Faso de la CEDEAO, le Premier ministre  Apollinaire Kyélem, a rencontré ce lundi 12 février 2024 à Ouagadougou,le secteur privé. Objectif : apaiser les inquiétudes et réaffirmer la volonté du gouvernement de poursuivre son développement économique.

Par Issoufou Ouedraogo 

Le retrait du Burkina Faso de la CEDEAO permettra « de nous réorganiser en fonction de nos intérêts et de signer des accords bilatéraux avec ceux qui le voudront, dans divers domaines en fonction des intérêts réciproques», a d’emblée indiqué le Chef du gouvernement burkinabè, Apollinaire Kyélem, face aux acteurs du secteur privé. 

Le Chef du gouvernement burkinabè, Apollinaire Kyélem
Le Chef du gouvernement burkinabè, Apollinaire Kyélem

Selon lui, cela se fera «de manière indépendante sans l’immixtion d’une quelconque puissance que ce soit». Il poursuit: « le retrait du Burkina Faso n’est dirigé contre personne et vise uniquement à assumer la souveraineté du pays, à assurer la sécurité et la prospérité de ses populations.»

Le premier ministre Kyélem précise que « rien n’empêche donc, de renouveler ou d’adapter en cas de besoin nos relations avec chaque Etat membre de la CEDEAO. Mais, plus jamais, personne ne pourra encore (…) nous imposer ou nous faire subir quoi que ce soit». 

Aux acteurs du secteur privé, le Premier ministre les a assurés que « le gouvernement est déterminé à créer un environnement favorable aux affaires et à encourager la croissance économique».

Il conclut en réitérant que « notre retrait de la CEDEAO n’est pas une fin en soi, mais plutôt un nouveau départ pour le Burkina Faso.»

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...