spot_img
spot_img

La CEDEAO appelle le Burkina, le Mali et le Niger à privilégier le dialogue au sujet de leur retrait

Publié le : 

Publié le : 

Dans le compte rendu de la session extraordinaire du conseil de médiation et de sécurité, publié ce 12 février 2024, la CEDEAO appelle le Burkina Faso, le Mali et le Niger à privilégier le dialogue et la réconciliation sur leur retrait de la communauté. 

Par Emilienne Compaoré 

L’organe régional demande aux 3 pays de l’AES, le Burkina Faso, le Mali et le Niger de privilégier le dialogue quant à leur retrait de la communauté. 

Le ministre des Affaires étrangères du Nigéria,  Yusuf Tuggar soutient que la décision de ces pays de se retirer de la l’institution sous-régionale constituait un autre «défi mais que les membres sont encouragés par l’esprit de coopération pour résoudre ce défi qui défend les valeurs communautaires».

Il ajoute a cet effet : « nous devons faire avancer la dynamique engendrée au cours de cette session et poursuivre nos efforts pour dialoguer avec les États membres concernés dans un esprit de compréhension et de réconciliation ».

Le ministre Tuggar souligne aussi les conséquences négatives que le retrait de ces 3 pays pourrait avoir sur leurs citoyens. 

« La décision de ces trois pays de se retirer de la CEDEAO pourrait non seulement créer des difficultés pour leurs populations mais aussi compromettre les efforts d’intégration régionale » dit-il. 

C’est le dimanche 28 janvier 2024, que   le Burkina Faso, le Mali et le Niger ont conjointement annoncé leur retrait sans délai de la CEDEAO. Quelques jours après, ils ont réitéré le caractère irréversible de leur décision. 

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...
spot_img

Autres articles

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...