spot_img

La CEDEAO appelle le Burkina, le Mali et le Niger à privilégier le dialogue au sujet de leur retrait

Publié le : 

Publié le : 

Dans le compte rendu de la session extraordinaire du conseil de médiation et de sécurité, publié ce 12 février 2024, la CEDEAO appelle le Burkina Faso, le Mali et le Niger à privilégier le dialogue et la réconciliation sur leur retrait de la communauté. 

Par Emilienne Compaoré 

L’organe régional demande aux 3 pays de l’AES, le Burkina Faso, le Mali et le Niger de privilégier le dialogue quant à leur retrait de la communauté. 

Le ministre des Affaires étrangères du Nigéria,  Yusuf Tuggar soutient que la décision de ces pays de se retirer de la l’institution sous-régionale constituait un autre «défi mais que les membres sont encouragés par l’esprit de coopération pour résoudre ce défi qui défend les valeurs communautaires».

Il ajoute a cet effet : « nous devons faire avancer la dynamique engendrée au cours de cette session et poursuivre nos efforts pour dialoguer avec les États membres concernés dans un esprit de compréhension et de réconciliation ».

Le ministre Tuggar souligne aussi les conséquences négatives que le retrait de ces 3 pays pourrait avoir sur leurs citoyens. 

« La décision de ces trois pays de se retirer de la CEDEAO pourrait non seulement créer des difficultés pour leurs populations mais aussi compromettre les efforts d’intégration régionale » dit-il. 

C’est le dimanche 28 janvier 2024, que   le Burkina Faso, le Mali et le Niger ont conjointement annoncé leur retrait sans délai de la CEDEAO. Quelques jours après, ils ont réitéré le caractère irréversible de leur décision. 

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Sourou: Prorogation du couvre-feu de 3 mois à Lankoué et Kiembara

Dans un communiqué du 25 février 2024, le Haut-Commissaire du Sourou, Salif Traoré a annoncé la prorogation du couvre-feu dans les départements de Lankoué...

Sénégal : vers une amnistie générale pour les troubles connus par le pays

Le chef de l’État sénégalais Macky Sall a annoncé ce lundi 26 février 2024, un projet de loi d’amnistie générale pour les faits liés...

Procès Adama Siguiré : après 3h de débats, le dossier renvoyé au 4 mars

Le procès en diffamation intenté contre l’écrivain Adama Siguiri est renvoyé au 4 mars 2024.  Par Nicolas Bazié Lorsque le dossier a été appelé, les avocats...

«Enlèvement» de Me Kam : Le Mouvement SENS dénonce une violation des libertés démocratiques au Burkina

Le Mouvement SENS a organisé une conférence de presse , le lundi 26 février 2024 à Ouagadougou, pour dénoncer «l'enlèvement» de leur coordinateur national,...

Coopération: Retrait de l’AES, la CEDEAO énonce les conséquences

Les chefs d’Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu un sommet extraordinaire sur la situation politique, la...
spot_img

Autres articles

Burkina/Sourou: Prorogation du couvre-feu de 3 mois à Lankoué et Kiembara

Dans un communiqué du 25 février 2024, le Haut-Commissaire du Sourou, Salif Traoré a annoncé la prorogation du couvre-feu dans les départements de Lankoué...

Sénégal : vers une amnistie générale pour les troubles connus par le pays

Le chef de l’État sénégalais Macky Sall a annoncé ce lundi 26 février 2024, un projet de loi d’amnistie générale pour les faits liés...

Procès Adama Siguiré : après 3h de débats, le dossier renvoyé au 4 mars

Le procès en diffamation intenté contre l’écrivain Adama Siguiri est renvoyé au 4 mars 2024.  Par Nicolas Bazié Lorsque le dossier a été appelé, les avocats...

«Enlèvement» de Me Kam : Le Mouvement SENS dénonce une violation des libertés démocratiques au Burkina

Le Mouvement SENS a organisé une conférence de presse , le lundi 26 février 2024 à Ouagadougou, pour dénoncer «l'enlèvement» de leur coordinateur national,...

Coopération: Retrait de l’AES, la CEDEAO énonce les conséquences

Les chefs d’Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu un sommet extraordinaire sur la situation politique, la...