spot_img
spot_img

Saint-Sylvestre 2023 : Cathédrale de Ouagadougou, les chrétiens ont prié pour la paix en 2024

Publié le : 

Publié le : 

A la cathédrale Notre-Dame de l’Immaculée conception de Ouagadougou les fidèles chrétiens catholiques ont accueilli le nouvel an dans la joie et dans la fraternité. Ils ont rendu grâce à Dieu pour l’année écoulée et ont demandé son aide et sa protection pour la nouvelle année 2024. C’était lors du réveillon de la Saint Sylvestre 2023.

Par Valentin Kaboré (Stagiaire)

Dans son homélie, le célébrant, l’abbé Martin Sawadogo, a rappelé que le Burkina a traversé d’énormes difficultés aux plans sécuritaire, alimentaire et économique durant l’année 2024.

L’abbé a souhaité que l’amour grandisse dans le cœur de tout un chacun, pour une bonne année 2024. Et que le Seigneur étende sa main pour aider vivre cette année la sécurité sur toute l’étendue du territoire national.

Cathédrale Ouagadougou chrétiens
L’abbé Martin Sawadogo

Selon l’Abbé Martin, cette célébration est une façon pour les fidèles catholiques de demander pardon à Dieu pour toutes les fautes commises durant l’année précédente, c’était aussi une occasion où chacun doit prendre conscience de sa vocation et de sa mission dans sa société.

Cette solennité, explique l’abbé, doit être un instant où chacun doit dire merci pour les plaies cicatrisées, pour les circonstances défavorables et pour les promesses réalisées.

Pour lui, l’année nouvelle bientôt en cours doit être pour chaque chrétien une année d’espérance chargée de projets et de grands défis à relever notamment celui de la paix, de la cohésion sociale, de la sécurité et de la cohésion sociale.

2023 est en train de s’en aller et une autre va bientôt commencer, et nous allons l’enterrer avec son cortège de misère, de souffrance, ses joies et ses peines , a dit le prêtre Martin Sawadogo.

Cathédrale Ouagadougou chrétiens
Les chrétiens lors de la messe du saint Sylvestre

« Il convient de faire une halte pour dire merci à Dieu maître de l’histoire, le louer pour toutes ses merveilles dans nos vies, sa présence aimante et disons lui merci d’avoir préservé nos vies » a conseillé l’Abbé.

Pour ce chrétien qui a assisté à la messe, le réveillon de la Saint-Sylvestre est un moment d’arrêt dans la vie de tous les hommes pour que chacun reconnaisse les grâces reçues depuis sa naissance pour mieux s’orienter.

De son avis, c’est un évènement qui nous rappelle que chaque instant écoulé est un pas dans la sagesse et un autre vers la mort.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...

Culture: Floby présente son 7e album au ministre d’état

L’artiste chanteur et compositeur burkinabè Floby a été reçu en audience, jeudi 18 juillet 2024 à Ouagadougou, par le ministre d'État, ministre de la...

Burkina : Pas de liberté provisoire pour Marcel Tankoano et autres

La Cour d'appel de Ouagadougou a rejeté ce 19 juillet 2024 les demandes de mise en liberté provisoire formulées par les avocats de Marcel...
spot_img

Autres articles

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...

Culture: Floby présente son 7e album au ministre d’état

L’artiste chanteur et compositeur burkinabè Floby a été reçu en audience, jeudi 18 juillet 2024 à Ouagadougou, par le ministre d'État, ministre de la...

Burkina : Pas de liberté provisoire pour Marcel Tankoano et autres

La Cour d'appel de Ouagadougou a rejeté ce 19 juillet 2024 les demandes de mise en liberté provisoire formulées par les avocats de Marcel...