spot_img

Sécurité : la paix une exigence

Publié le : 

Publié le : 

Le Premier ministre, Christophe Dabiré, dans sa Déclaration de politique générale ce jeudi 4 février 2021 à l’assemblée nationale, la sécurisation du territoire national a été au cœur de ses préoccupations.

Par Ramata Diallo, stagiaire

Selon le premier ministre, au regard de l’évolution du contexte actuel du pays, la consolidation de la paix, de la sécurité des personnes et des biens, de la cohésion sociale ainsi que la promotion de la réconciliation, deviennent une exigence. Car depuis 2015, le Burkina traverse des crises sans précédent qui sont les attaques terroristes, les conflits communautaires, le front social en ébullition et la crise sanitaire liée à la Covid 19.

Dans le but de la préservation de la sécurité et de la paix,  le chef du gouvernement compte améliorer la contribution des volontaires pour la défense de la patrie (VDP). Il compte aussi poursuivre la coopération sous régionale et internationale dans le cadre du G5 Sahel, le renforcement des capacités d’intervention des forces de sécurité intérieure en vue de contrôler le développement de la criminalité transfrontalière, du grand banditisme et de la criminalité rampante dans nos villes et campagnes. Enfin, il entend instaurer un climat de confiance entre l’armée et la population. Pour Christophe Dabiré, ces mesures permettront d’éviter le chaos.

Les parlementaires apprécient différemment la déclaration du premier ministre

Edouard Sanou, député de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), estime que la déclaration du premier ministre concernant la sécurité prend en compte tous les aspects. Les propositions faites doivent donc être rapidement mises en pratique pour que les déplacés puissent regagner leurs localités. Amadou Dicko, du même groupe parlementaire, trouve la déclaration globalement satisfaisante, dans la mesure où, elles prennent en compte la réconciliation, les questions de sécurité. Aujourd’hui, indique-t-il, s’il n’y a pas de paix, il n’y a pas de développement. Le principal ennemi de tous, est l’insécurité. L’on ne peut absolument rien faire dans l’insécurité, raison pour laquelle explique M. Dicko, beaucoup de députés sont revenus sur la question sécuritaire.

Quant à Achille Tapsoba du CDP, la déclaration de Christophe Dabiré comporte des insuffisances, car certains points ne sont pas pris en compte mais la forme est néanmoins acceptable.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Can Ambiance: Pathé’O, l’habilleur des officiels de la CAF et de la FIF

Styliste de renom, Pathé Ouédraogo, d’origine burkinabè et basé à Abidjan, en Côte d’Ivoire depuis plusieurs décennies, est l’habilleur de la Confédération africaine de...

Coup d’Etat en Afrique de l’Ouest : Et si la CEDEAO redevient celle des peuples ?

La Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est confrontée à une remise en cause de certaines de ses décisions depuis l’émergence...

[Tribune]affaire charbon fin au Burkina « nous disons félicitations aux deux parties pour la hauteur d’esprit », dit Hamid Ag Iman

Ceci est une tribune de Hamid Ag Iman parvenue à la redaction de Libreinfo.net qui félicite l'état burkinabè et la société minière IAMGOLD Essakane...

Burkina/Ouagadougou: salle de gym en “plein air”, de la musculation au Monument des Martyrs

Parmi les personnes qui pratiquent le sport tous les soirs autour du Monument des Martyrs au quartier Ouaga 2000 dans la capitale du Burkina,...

Burkina/Ligue 1: Championnat national 2023-2024, qui pour succéder à l’As Douanes?

Le championnat national de première division  du Burkina démarre cet après midi au stade Issoufou Joseph Conombo. ASFA-Y affronte le Royal FC pour le...
spot_img

Autres articles

Niger : Les autorités mettent fin aux fonctions de ses Consuls Honoraires dans 19 pays

Le gouvernement du Niger a décidé, le  mercredi 21 février 2024, de mettre fin aux fonctions de Consuls Honoraires du Niger dans 19 pays.  Par...

Sénégal : le président Macky Sall s’insurge contre la communauté internationale

Dans une interview diffusée en direct à la télévision nationale Sénégalaise, ce jeudi 22 février 2024, le chef de l’État sénégalais, Macky Sall était...

Côte d’Ivoire : La mesure de suspension de l’exportation des produits vivriers levée

Dans un communiqué rendu public le 22 février 2024, le gouvernement ivoirien lève la mesure de l'exportation des produits de grande consommation. Par Jean François...

Niger : découverte d’armes de guerre, Niamey accuse la France

Une cache d’armes de guerre a été découverte à Niamey la capitale du Niger, dont les images ont été diffusées à la télévision nationale,...

Burkina : «Si d’autres pays prennent des mesures contre nos compatriotes, cela sera réciproque », Ministre Mahamadou Sana

Le ministre délégué chargé de la Sécurité, Mahamadou Sana, a clarifié les nouvelles mesures relatives aux conditions d'entrée et de séjour des étrangers, ainsi...