spot_img
spot_img

Sénégal: la campagne électorale démarre à l’orée du Ramadan

Publié le : 

Publié le : 

La campagne présidentielle pour l’élection du 24 mars 2024 a démarré dans la nuit du vendredi à samedi au Sénégal. Elle va durer deux semaines contrairement à celles d’habitude qui se déroule sur trois semaines.

Par Hakim Hien 

Ils sont au total dix neuf candidats en lice pour la succession de Macky Sall au pouvoir au Sénégal. Après les multiples tractations entre le Président sortant, Macky Sall et son opposition, la justice, et le Conseil Constitutionnel, la campagne a finalement débuté ce samedi 9 mars.

Les 19 candidats qui ont eu l’onction du Conseil Constitutionnel ont deux semaines pour convaincre l’électorat de choisir leur programme. À Dakar, l’ancien maire de la capitale Khalifa Sall n’a perdu du temps. Dès vendredi nuit, il a mis en marche sa machine électorale.

Cette campagne commence à la veille du mois de Ramadan au Sénégal, un pays qui regorge une grande communauté musulmane. Le candidat Khalifa Sall explique à nos confrères de Reuters, qu’il va falloir s’adapter,

«Nous allons devoir tout adapter », a dit le candidat de l’opposition, avant de poursuivre «nous allons devoir faire preuve de souplesse et d’ingéniosité».

Pendant quinze jours, tous les candidats sillonneront les quatre coins du Sénégal espérant remporter la présidentielle au soir du 24 mars 2024. En rappelle, le Président sortant Macky Sall a signé le décret de la campagne et la présidentielle le 7 mars dernier. La campagne prend fin le 22 mars prochain.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...