spot_img
spot_img

Sommet/CEDEAO : l’AES au coeur des discussions à Abuja

Publié le : 

Publié le : 

Les chefs d’État des pays membres de la CEDEAO tiennent ce 24 février 2024 à Abuja au Nigeria, un sommet extraordinaire devant se pencher sur des questions politico-diplomatiques, comme le retrait du Mali, du Niger et du Burkina de l’espace communautaire. 

Par Nicolas Bazié 

Le sommet est très attendu. Des chefs d’État comme Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire et Macky Sall du Sénégal prennent part à cette grande rencontre.

Le retrait du Mali, du Niger et du Burkina de la CEDEAO au profit de l’Alliance des États du Sahel (AES) est au menu des discussions. Il y a également, les sanctions prises contre le Niger dont plusieurs observateurs demandent la levée.

À commencer par l’ancien Président du Nigéria et membre fondateur de la CEDEAO Yakubu Gowon qui a invité les dirigeants ouest africains à lever ces sanctions prises contre le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Le 16 février 2024, à Abidjan en Côte d’Ivoire, le président togolais Faure Gnassingbé, facilitateur entre la CEDEAO et le Niger s’est posé cette question : « Quels sens ont les sanctions que nous prenons?»

Son homologue ivoirien Alassane Ouattara et lui ont dit croire encore à un possible dialogue avec les pays de l’AES.

«Nous sommes préoccupés par la décision prise par nos frères de quitter la CEDEAO», a déclaré le président Gnassingbé qui a ajouté que le fait que le Niger soit toujours sous sanctions et que le Mali et le Burkina soient suspendus est un problème qu’il faut résoudre.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...