spot_img

Problèmes à la CEDEAO : trouver une solution à la satisfaction de tout le monde

Publié le : 

Publié le : 

Le président togolais, Faure Gnassingbé a effectué une visite en Côte d’Ivoire, le 16 février 2024. Après une audience avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara, les deux chefs d’État ont abordé quelques sujets d’actualité, notamment le retrait du Mali, du Burkina et du Niger de la CEDEAO. 

Par Nicolas Bazié 

Ils disent croire encore à un possible dialogue. «Nous sommes préoccupés par la décision prise par nos frères de quitter la CEDEAO», a déclaré le président togolais Faure Gnassingbé, ajoutant que le fait que  le Niger soit toujours sous sanctions et que le Mali et le Burkina soient suspendus est un problème qu’il faut résoudre. 

« Il nous faut réexaminer notre stratégie de règlement de conflits », poursuit le président Faure qui soutient que : « Nous ne devons pas nous arrêter tant que nous n’avons pas trouvé de solutions. Quels sens ont les sanctions que nous prenons? Comment faire pour dépasser cela? (…) Suite aux réflexions, nous avons bon espoir que nous finirons par trouver une solution à la satisfaction de tout le monde. »

Et de préciser que : « Il ne s’agit de dire que telle partie à raison et telle partie à tort. Il s’agit d’avoir un espace régional qui retrouve la paix, la sécurité et des populations qui vaquent librement à leurs occupations ».

Le président Faure Gnassingbé, facilitateur entre la CEDEAO et le Niger indique que son homologue ivoirien est soucieux. «J’ai senti le président (Alassane Ouattara, ndlr) très soucieux du sort des populations au Niger notamment (…)».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina 2025: Les citoyens réclament un État assurant la défense de leurs intérêts

À l’horizon 2025, sur le plan politique, les Burkinabè veulent un Etat assurant l’éducation et la santé, la défense des droits et des intérêts...

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...
spot_img

Autres articles

Burkina 2025: Les citoyens réclament un État assurant la défense de leurs intérêts

À l’horizon 2025, sur le plan politique, les Burkinabè veulent un Etat assurant l’éducation et la santé, la défense des droits et des intérêts...

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...