spot_img
spot_img

Burkina : des « initiatives isolées de nuisance contre le personnel de l’ASCE-LC »

Publié le : 

Publié le : 

L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) a dénoncé ce 13 janvier 2023 dans un communiqué, « des initiatives isolées de nuisance contre » son personnel suite à la publication des noms des députés de la 7e et 8e législature qui doivent à l’Etat dans l’affaire dite « prêts véhicules».

Par Nicolas Bazié

L’ASCE-LC avait établi le 10 janvier dernier que 134 députés de la 7e et 8e législature, sont redevables d’un montant de 1.491.995.000 de francs CFA, au profit du budget de l’Etat dans l’affaire dite « prêts véhicules ».

Trois jours après la publication de cette liste, soit ce 13 janvier, l’institution de contrôle d’Etat révèle que son personnel fait l’objet d’« initiatives isolées de nuisance ».

« Suite à cette dénonciation digne de foi, l’ASCE-LC a reçu une alerte indiquant d’éventuelles initiatives isolées visant à nuire à son personnel » indique un communiqué signé de M. Philippe Nion, Contrôleur général d’Etat.

Malgré tout, l’ASCE-LC dit réaffirmer sa volonté « de poursuivre le respect des textes législatifs et réglementaires par tous les citoyens, afin de garantir une optimisation des performances des services de l’Etat ».

Elle invite par conséquent les personnes concernées « à se départir de telles hommeries et se réserve le droit de saisir les instances compétentes ».

Dans le communiqué du 10 janvier de l’ASCE-LC, on pouvait lire que les députés de la 7e législature doivent 65 millions 995 mille francs CFA à l’Etat. Ceux de la 8e législature doivent 1 milliards 426 millions de francs CFA.

Les noms de ces députés « incriminés » avaient été répertoriés sur une liste de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat rendue publique à la même date.

Parmi ces noms, figuraient des visages bien connus dans l’arène politique burkinabè dont certains sont des anciens ministres sous le président Roch Kaboré et d’autres présidents de partis.

Le 27 décembre 2022, l’ASCE-LC avait donné un ultimatum de huit (8) jours à ces députés pour rembourser les sommes d’argent.

Cependant, le 29 décembre, des députés de la 8e législature ont animé une conférence de presse au cours de laquelle ils avaient fait comprendre qu’il ne s’agit pas d’un « prêt » mais d’une « avance ». Ils avaient d’ailleurs dénoncé un vice de procédures de l’ASEC-LC.

Lire aussi: Burkina/ASCE-LC : Sale temps pour les débiteurs de l’Etat

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: Djourmité Nestor Noufé nommé Directeur général du Programme national de volontariat

Djourmité Nestor Noufé a été nommé jeudi en conseil des ministres, Directeur général du Programme national de volontariat au Burkina Faso (PNVB). Il a...

Burkina/Média: l’émission 7 infos de la télé BF1 suspendue pour 2 semaines

Au Burkina Faso, le Conseil supérieur de la communication (CSC) aurait suspendu l'émission 7 Infos de la télévision privée BF1 pour une durée de...

L’Evènement «rejette et refuse » sa suspension par le CSC

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a suspendu le bimensuel d'enquête L'Evènement le 19 juin 2024 selon une note rendue publique ce jeudi...

Burkina/Commission consultative du travail : 24 nouveaux membres installés

La Commission consultative du travail (CCT) a ouvert, ce 20 juin 2024 à Ouagadougou, sa première session ordinaire au titre de l’année 2024. Elle...

Burkina : le chroniqueur de BF1, Kalifara Séré, aux abonnés absents

Le consultant de la télévision privée BF1, Kalifara Séré, est dans la tourmente depuis le début de la semaine. Tout est parti de ses...
spot_img

Autres articles

Burkina: Djourmité Nestor Noufé nommé Directeur général du Programme national de volontariat

Djourmité Nestor Noufé a été nommé jeudi en conseil des ministres, Directeur général du Programme national de volontariat au Burkina Faso (PNVB). Il a...

Fête de la musique : Au-delà des cymbales et des plaidoyers

Youpi, c’est la fête de la musique ! Une manifestation qui réunit, le 21 juin de chaque année, artistes-musiciens et mélomanes de tous horizons,...

Burkina : l’économie pourrait connaître une croissance projetée de 6,0% en 2025

Le conseil des ministres du 20 juin 2024 a adopté un rapport relatif à un projet de Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle...

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 20 juin 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 20 juin 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 15 H...

Burkina/Média: l’émission 7 infos de la télé BF1 suspendue pour 2 semaines

Au Burkina Faso, le Conseil supérieur de la communication (CSC) aurait suspendu l'émission 7 Infos de la télévision privée BF1 pour une durée de...