spot_img

Burkina Faso : des groupes terroristes furieux contre l’armée menacent les populations de Lalgaye, province du Koulpélogo 

Publié le : 

Publié le : 

Le vendredi 22 juillet 2022, des hommes armés non identifiés ont fait une incursion à Lalgaye, dans la province du Koulpélogo, région du Centre Est. Au cours de leur incursion ils ont fait des prêches.

Par La Rédaction

Ce fut une journée de peur lorsque les groupes armés terroristes sont arrivés le 22 juillet à Lalgaye dans la province du Koulpélogo. Quelques jours après, certains habitants ont accepté de nous raconter ce qui s’est passé.

« Ils étaient environ une quarantaine. Ils se sont subdivisés en deux groupes pour faire leurs prêches. L’un des groupes est resté à côté d’une nouvelle mosquée en construction et l’autre près du marché de Lalgaye. La majorité d’entre eux étaient à motos dames contrairement aux grosses motos de type « Aloba » et assimilés, interdit récemment de circulation par les autorités », explique un habitant.

Dans les rangs des terroristes, certains très furieux menaçaient de tirer sur l’assistance, nous raconte toujours cet habitant de Lalgaye. « Ils ont pris du temps sur les lieux et ont invité la population à rouler sur les grosses motos comme d’habitude sans tenir compte du décret car rien ne peut les arriver ». Ce jour même, ils ont retiré des motos dames de type « Sirus » des mains des usagers de l’axe Dourtenga – Ouargaye.

Des terroristes enlevés par les Forces de défense et de sécurité (FDS) ?

« Ils ont fait savoir à la population que certains de leurs membres ont été victimes d’enlèvement par les FDS », explique à Libreinfo.net un autre témoin des faits.

D’abord, ils ont rappelé les faits. Les terroristes ont cité le cas de deux membres enlevés et exécutés sans préciser la date. Ensuite, ils ont évoqué le cas d’un membre qui a échappé à un enlèvement au marché de Lalgaye. Enfin, ils ont ajouté que l’un de leur camarade a aussi été enlevé à Ouargaye, chef-lieu de la province du Koulpélogo.

Pour cela, ils estiment que ces actes ne peuvent s’opérer sans la complicité et la collaboration de la population avec les forces de défense et de sécurité (FDS).

Ainsi, ils ont lancé un avertissement aux populations. « Nous allons revenir massacrer toute la population si un de nos membres venait encore à être enlevé », raconte un témoin.

Selon une autorité locale, « cette incursion a été faite le jour même de l’application du décret pris par le gouverneur de la région du Centre-Est interdisant la circulation des motos de type Aloba et assimilé dans les localités touchées par l’insécurité ».

Pour l’instant, la population de Lalgaye confuse vit dans une peur bleue. Un habitant qui s’affairait à quitter la localité, a estimé que les menaces devraient être prises au sérieux. C’est pourquoi, ils lancent un cri de cœur en appelant les autorités à leur venir au secours.

En rappel, la commune de Lalgaye a déjà subi plusieurs attaques terroristes.

Lire aussi: Koulpélogo : des individus lourdement armés attaquent le domicile d’un ex conseiller municipal à Lalgaye

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Centre-Sud: la direction régionale des Douanes fait don de matériels à plusieurs services

La direction régionale des Douanes du Centre-sud a fait don de plusieurs matériels aux forces combattantes et l'administration publique de la région le jeudi...

Ouagadougou : Des  suspects terroristes interpellés et des  armes saisies

La Coordination Opérationnelle pour la Sécurisation de la Ville de Ouagadougou a mené plusieurs opérations dans la capitale burkinabè entre le 1er mars et...

Burkina/Sécurité : un individu tente de s’attaquer à la sentinelle du palais présidentiel 

Un individu suspect a tenté ce vendredi soir de s'attaquer à la sentinelle en poste au palais présidentiel de Koulouba. Il a  rapidement été...

Côte d’Ivoire : vers une assistance militaire par le français DCI sur la frontière Nord

L'opérateur Défense conseil international (DCI) a été désigné par l'Union européenne pour piloter une mission d'assistance militaire en Côte d'Ivoire, selon Africa Intelligence.  Par Nicolas...

Bases militaires françaises au Bénin : le gouvernement  reconnaît plutôt l’existence de petits camps militaires

Le gouvernement béninois a  répondu le 12 mai 2024,  aux affirmations du premier ministre nigérien Ali Lamine Zeine sur une  présence de bases militaires...
spot_img

Autres articles

UBA: les actionnaires se félicitent de la performance exceptionnelle de 2023 et du versement de dividendes

Promesse tenue : les actionnaires de UBA se félicitent de la performance exceptionnelle de 2023 et du versement de dividendes ....Les actionnaires approuvent la recapitalisation selon...

Burkina 2025: Les citoyens réclament un État assurant la défense de leurs intérêts

À l’horizon 2025, sur le plan politique, les Burkinabè veulent un Etat assurant l’éducation et la santé, la défense des droits et des intérêts...

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...