Home Sécurité Burkina Faso : des groupes terroristes furieux contre l’armée menacent les populations...

Burkina Faso : des groupes terroristes furieux contre l’armée menacent les populations de Lalgaye, province du Koulpélogo 

0
Lalgaye
Image illustrative

Le vendredi 22 juillet 2022, des hommes armés non identifiés ont fait une incursion à Lalgaye, dans la province du Koulpélogo, région du Centre Est. Au cours de leur incursion ils ont fait des prêches.

Par La Rédaction

Ce fut une journée de peur lorsque les groupes armés terroristes sont arrivés le 22 juillet à Lalgaye dans la province du Koulpélogo. Quelques jours après, certains habitants ont accepté de nous raconter ce qui s’est passé.

« Ils étaient environ une quarantaine. Ils se sont subdivisés en deux groupes pour faire leurs prêches. L’un des groupes est resté à côté d’une nouvelle mosquée en construction et l’autre près du marché de Lalgaye. La majorité d’entre eux étaient à motos dames contrairement aux grosses motos de type « Aloba » et assimilés, interdit récemment de circulation par les autorités », explique un habitant.

Dans les rangs des terroristes, certains très furieux menaçaient de tirer sur l’assistance, nous raconte toujours cet habitant de Lalgaye. « Ils ont pris du temps sur les lieux et ont invité la population à rouler sur les grosses motos comme d’habitude sans tenir compte du décret car rien ne peut les arriver ». Ce jour même, ils ont retiré des motos dames de type « Sirus » des mains des usagers de l’axe Dourtenga – Ouargaye.

Des terroristes enlevés par les Forces de défense et de sécurité (FDS) ?

« Ils ont fait savoir à la population que certains de leurs membres ont été victimes d’enlèvement par les FDS », explique à Libreinfo.net un autre témoin des faits.

D’abord, ils ont rappelé les faits. Les terroristes ont cité le cas de deux membres enlevés et exécutés sans préciser la date. Ensuite, ils ont évoqué le cas d’un membre qui a échappé à un enlèvement au marché de Lalgaye. Enfin, ils ont ajouté que l’un de leur camarade a aussi été enlevé à Ouargaye, chef-lieu de la province du Koulpélogo.

Pour cela, ils estiment que ces actes ne peuvent s’opérer sans la complicité et la collaboration de la population avec les forces de défense et de sécurité (FDS).

Ainsi, ils ont lancé un avertissement aux populations. « Nous allons revenir massacrer toute la population si un de nos membres venait encore à être enlevé », raconte un témoin.

Selon une autorité locale, « cette incursion a été faite le jour même de l’application du décret pris par le gouverneur de la région du Centre-Est interdisant la circulation des motos de type Aloba et assimilé dans les localités touchées par l’insécurité ».

Pour l’instant, la population de Lalgaye confuse vit dans une peur bleue. Un habitant qui s’affairait à quitter la localité, a estimé que les menaces devraient être prises au sérieux. C’est pourquoi, ils lancent un cri de cœur en appelant les autorités à leur venir au secours.

En rappel, la commune de Lalgaye a déjà subi plusieurs attaques terroristes.

Lire aussi: Koulpélogo : des individus lourdement armés attaquent le domicile d’un ex conseiller municipal à Lalgaye

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =