Home A la une Burkina: l’Aumônerie militaire musulmane prie pour la paix au Faso

Burkina: l’Aumônerie militaire musulmane prie pour la paix au Faso

0

L’Aumônerie militaire musulmane a organisé, une prière dédiée aux forces de défense et de sécurité (FDS) à la mosquée du camp militaire Général Sangoulé Lamizana, le vendredi 5 février 2021. C’était en présence des autorités politiques, militaires et religieuses. A cette occasion, l’aumônier militaire principal, Cheik Aboubacar Compaoré a demandé une prière pour la paix au Burkina Faso. Il a aussi invité les fidèles à maximaliser les prières pour la sécurité et la stabilité du pays

Par André-Martin Bado

Le retour de la paix, la réconciliation nationale et la fin de la pandémie de la Covid-19, étaient au cœur des prières des fidèles. L’aumônier militaire principal, Cheik Aboubacar Compaoré a salué la création d’un ministère en charge de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale. « Cela dénote de la volonté du président Roch  Kaboré d’œuvrer à ce que les Burkinabè puissent être effectivement réconciliés »,dit-il.

l'aumônerie militaire prie pour la paix
L’aumônier militaire principal, Cheik Aboubacar Compaoré

Le Cheik Aboubacar Compaoré a aussi invité tous les Burkinabè à s’engager pour que rien n’entrave le processus de réconciliation. Il a salué le sacrifice des Forces de défense et de sécurité (FDS) et rendu hommage à tous ceux qui sont tombés sur le champ de Bataille.

Concernant la Covid-19, l’Aumônier militaire a demandé aux fidèles musulmans de respecter les mesures barrière préconisées par le ministère en charge de la santé.

Le représentant du chef d’Etat-major des Armées, le colonel major Edmond Compaoré a remercié la Communauté musulmane pour son soutien à travers les prières « Nous savons tous, que la victoire vient de Dieu et que si nous avons remporté des victoires, c’est que des gens prient et invoquent le seigneur nuit et jour. Nous reconnaissons le rôle que vous jouez pour le retour de la paix dans notre nation » a témoigné le colonel major Compaoré.

Le commissaire de police, Djibril Hié, de l’école nationale de police.

Le commissaire de police, Djibril Hié, de l’école nationale de police, s’est félicité de cette initiative de l’aumônerie militaire car « c’est dans la prière que les FDS pourront engranger de grandes victoires ». Au terme de la cérémonie, l’aumônier militaire a remis des vivres aux personnes démunies, notamment aux déplacés internes.

www.libreinfo.net

 

 

 

 

 

 

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 − 23 =