spot_img

Burkina Faso : La Direction générale des impôts veut remédier à la pénurie de timbres avec son nouveau stock d’urgence

Publié le : 

Publié le : 

Depuis le 5 novembre 2022, certains guichets de vente des timbres fiscaux de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso font face à une pénurie. Cette rareté créait de multiples dommages aux citoyens, notamment dans la légalisation ou l’authentification de leurs documents. Face à cette situation, la Direction générale des impôts a reçu le mardi 21 mars 2023 un stock d’urgence pour atténuer la souffrance des populations en quête de timbres.

 Par Joël Thiombiano

Le timbre fiscal est devenu une matière précieuse dans la capitale burkinabè comme dans d’autres grandes villes du pays. Depuis le mois de novembre 2022, dans de nombreux guichets, il est presque impossible d’avoir certains timbres.

Ainsi, le timbre de 100 FCFA et de 200 FCFA sont en rupture jusqu’à une date ultérieure. Les timbres sont fabriqués au Canada et ceux sur les mêmes supports que les billets de banques, et la question de la matière première est à l’origine de cette rupture.

Burkina pénurie timbres
Des stocks de timbres présentés à la direction générale des impôts

Sans en savoir plus sur les causes exactes, certaines caissières se contentent de dire « nous ne savons pas les causes de cette rupture. Depuis le 5 novembre, nous n’avons plus eu de timbres » aux différents clients.

Dans d’autres guichets, c’est la notice d’affichage qui informe le client que « les timbres fiscaux de 200, 100 et 400 sont en rupture jusqu’à une date ultérieure ».

Cette situation amène les usagers de la capitale en quête de timbres soit pour la légalisation, soit pour l’authentification de leurs documents, à se tourner vers les revendeurs après de longues tournures.

Les rares vendeurs ambulants trouvés, eux, revendent les timbres de 200 FCFA entre 300 à 400 FCFA. Ils justifient la hausse de prix, par le fait que « les timbres sont en rupture ».

La rareté de timbres a créé également un nouveau business. Certains individus se rendent dans d’autres régions du pays pour se ravitailler en timbre fiscal. Ces timbres sont ensuite revendus aux différents revendeurs à 275 FCFA.

« C’est hier même qu’un ravitailleur est venu nous donner les timbres. Ils sont maintenant achetés dans d’autres régions et acheminés jusqu’ici. Et il n’est vendu qu’à 275 FCFA », a expliqué à Libreinfo.net, un revendeur qui a requis l’anonymat.

Burkina pénurie timbres
Image d’illustration d’un revendeur tenant des timbres

Pour remédier à ce manque, sur la commande de timbres, un stock d’urgence a été livré à la Direction générale des impôts (DGI) ce mardi 21 mars 2023.

Le stock est composé de 830 400 timbres fiscaux de 400 francs CFA, de 677 800 timbres fiscaux de 500 francs CFA et de 67 400 timbres fiscaux de 200 francs CFA.

Selon la page de la DGI, cette commande d’urgence permettrait de réduire la pénurie et de réduire le calvaire des clients.

Lire aussi: Burkina: 64 900 faux timbres fiscaux évalués à près de 28 millions de francs saisis par la Police nationale

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Burkina/Rapports droits humains : «tenir compte du contexte du pays», Me Halidou Ouédraogo

Le président de la Convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (CODEL), ancien président du Mouvement burkinabè des droits...

Administration du territoire: vers une stratégie de délimitation des entités administratives

Le ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS) envisage la délimitation des entités administratives territoriales. Ce projet est porté...
spot_img

Autres articles

Burkina Faso : Sigma Corporation Afrique honore les acteurs clés à travers OPUIS Awards

Ouagadougou, le 25 mai 2024 - Ce samedi s’est tenu à la salle Canal Olympia de Ouaga 2000, un évènement historique au pays des...

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Ouahigouya : Une journée culturelle du Bloc Bangarin pour promouvoir la paix

Le lundi 27 mai 2024, le Bloc Bangarin, dans la circonscription d’éducation de base de Ouahigouya 2, ville située dans la région Nord du...

Éliminatoires coupe du monde 2026 : Brama Traoré dévoile la liste des Étalons 

Les Étalons affrontent l’Égypte le 6 juin et la Sierra Leone le 10 juin 2024. Pour ces deux matchs, le coach des Étalons, Brama...

Éliminatoires Coupe du monde 2026: La raison de l’absence de Bertrand et de  Issoufou

Le coach des Étalons, Brama Traoré, a dévoilé ce 27 mai 2024 à Ouagadougou, la liste des 23 joueurs sélectionnés. Au nombre de ceux-ci...