spot_img
spot_img

CAN-Ambiance : morosité sur la vente des maillots des Étalons à Ouahigouya

Publié le : 

Publié le : 

Qualifiés pour les 8ième de finale, les Étalons du Burkina Faso jouent ce mardi 30 janvier 2024 avec les Aigles du Mali à Korhogo. A quelques heures de ce match, libreinfo.net a interrogé des vendeurs de maillots, vuvuzelas, de drapeaux, de chapeaux et autres gadgets à l’effigie du 11 national à Ouahigouya. Tous évoquent la morosité du marché en raison des prestations mitigées des Étalons à cette CAN.

Par Zakiss Ouédraogo, correspondant dans le Yatenga

Pour cette CAN 2023 Côte d’Ivoire, les maillots ne s’achètent pas comme aux CAN passées auxquelles les Étalons ont pris part. « Actuellement, lâche Issa Ouédraogo, le marché n’est pas trop ça. »

Ce dernier explique les difficultés que les vendeurs rencontrent pour se procurer les maillots des Étalons depuis Ouagadougou. Pour la commande, dit-il, il faut d’abord s’inscrire.

« Dès que les maillots sont disponibles, le fournisseur vous impose le modèle de maillots dont il dispose », ajoute-t-il en se désolant de cette façon de faire les choses.

Malgré tout, Issa Ouédraogo dispose des maillots au prix de 10.000 Fcfa. « Je vends aujourd’hui les maillots à 10.000f ». Mais il précise aussi que « les gens n’ont pas d’argent comme les années antérieures. »

Quant à Ousmane Ouédraogo, vendeur de chapeaux, foulards et écharpes des Étalons, il explique que l’équipe nationale n’est pas rassurante quant à sa prestation lors de cette CAN. Du moins « pour ce qui concerne leurs différentes sorties. » 

Du coup, à l’en croire, les supporters ne sont pas convaincus du jeu des Étalons et ne sont par conséquent motivés à acheter les gadgets.

« Nos articles ne s’achètent pas comme il se doit. C’est bien vrai qu’il y a l’insécurité, mais il faut dire que les étalons n’ont pas encore fait une prestation qui rassure les supporters », explique Ousmane Ouédraogo, déçu de la morosité du marché.

« Si toutefois les étalons gagnent ce match aujourd’hui, ils se montreront rassurants et le marché de nos gadgets vont bien prospérer», soutient notre interlocuteur.

Wilfred Djiguemdé, lui, indique que face à cette crise sécuritaire, les gens sont confrontés à d’énormes problèmes dont il est difficile pour certaines personnes de payer des maillots qui coûtent un peu chers. « Je vends seulement les maillots de 10.000f. J’ai décidé de mettre sur le marché rien que les maillots de 10.000f à cause des difficultés économiques des supporters ».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...
spot_img

Autres articles

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...