spot_img
spot_img

Ouagadougou : Laboratoires de l’ABNORM, le ministre Poda constate «l’existant » à Kossodo

Publié le : 

Publié le : 

Le ministre du Commerce et du développement industriel, Serge Poda, a visité, ce vendredi 10 mai 2024, un centre de laboratoires de l’Agence burkinabè de la normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM) dans la zone industrielle de Kossodo (Ouagadougou). 

Par Nicolas Bazié 

Le ministre du commerce, Serge Poda, a voulu s’assurer du bon fonctionnement des laboratoires, dans la vérification des normes, la définition des spécifications techniques, la vérification de la qualité de tous les produits, les biens et services dont la tâche incombe à l’Agence burkinabè de la normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM).

Arrivée du ministre Serge Poda
Arrivée du ministre Serge Poda

D’où la visite dans la matinée de ce vendredi 10 mai, des laboratoires d’appareils électriques, d’équipements électriques, de vérification de compteurs d’eau, de compteurs d’énergie, etc.

Un laboratoire d’appareils électriques
Un laboratoire d’appareils électriques

Dans le domaine de la Métrologie par exemple, il y a le laboratoire de métrologie de thermométrie où l’on fait l’étalonnage et la vérification des chaînes de températures, des thermomètres à dilatation de liquide, des thermomètres infrarouges.

Il y a aussi le laboratoire de métrologie de pression qui permet de vérifier la qualité des instruments de pression.

Pour ce qui est du domaine du contrôle de la qualité, les visiteurs du jour ont pu constater la présence d’un laboratoire de physico-chimie alimentaire qui fait des essais sur les paramètres physico-chimiques des produits alimentaires tels que les huiles, les eaux préemballées, les produits dérivés, des céréales, des boissons.

En plus de ce laboratoire, il y a celui d’essais des produits non alimentaires qui permet, quant à lui, de faire des essais sur les produits électriques et solaires, les matériaux de construction, les produits pétroliers.

Ce laboratoire, en l’espèce, abrite un testeur photovoltaïque permettant d’évaluer la conformité des plaques solaires; une machine universelle de traction dont le rôle est de réaliser les essais mécaniques sur le fer à béton; et un spectromètre qui réalise des essais chimiques toujours sur le fer à béton.

Tous ces équipements «à la pointe de la technologie » permettent d’être situé sur la qualité et la certification des produits que le Burkina Faso importe et exporte.

Cela, « dans le souci de protéger le consommateur burkinabè », dira le ministre Poda qui indique qu’il était important de faire le déplacement pour « constater l’existant ».

Le ministre du Commerce et du Développement industriel Serge Poda
Le ministre du Commerce et du Développement industriel Serge Poda

Il dit être heureux de voir qu’il existe de tels laboratoires avec du matériel de qualité, « en dépit de la modestie des moyens ».  

Pour lui, il y a lieu de saluer le travail du personnel qui est voué à cette tâche, tout en demandant de «l’insistance » dans le contrôle qualité des produits.

La visite du ministre touche particulièrement le Directeur général de l’ABNORM, Habraham Somda. C’est du moins ce qu’il déclare lorsqu’il dit apprécier le fait que le ministre du Commerce ait décidé de s’enquérir des conditions de travail des agents du contrôle qualité.

Le Directeur général de l’ABNORM, Habraham Somda
Le Directeur général de l’ABNORM, Habraham Somda

« Nous sommes reconnaissants et satisfaits des encouragements et des conseils du ministre», fait-il savoir.

Le DG Somda a exprimé quelques insuffisances au ministre Poda, entrant dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail.

Il s’agit du problème d’effectifs et de moyens roulants pour mieux assurer le contrôle qualité des produits sur l’étendue du territoire national et « impacter la vie quotidienne de tous les consommateurs ».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...
spot_img

Autres articles

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...