spot_img
spot_img

Présidentielle en Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo sera investi candidat demain vendredi

Publié le : 

Publié le : 

Le Parti des peuples africains Côte d’Ivoire (PPA-CI) entend investir Laurent Gbagbo comme candidat pour la présidentielle de 2025. La cérémonie d’investiture est prévue le vendredi 10 mai 2024 à l’hôtel Ivoire à Abidjan. 

Par Nicolas Bazié

«…Il n’y pas d’alternative à Laurent Gbagbo ». Les membres du parti le PPA-CI l’avaient déjà signifié à qui veut l’entendre depuis 2021. Or, le «Woody de Man», comme l’appellent certains, a 78 ans. Il est né le 31 mai 1945, à la fin de la Deuxième guerre mondiale.

Un âge avancé qui visiblement ne dérange personne. Bien au contraire. Laurent Gbagbo sera investi candidat à l’élection présidentielle de 2025 en Côte d’Ivoire, 13 ans après avoir perdu le pouvoir d’État, le 11 avril 2011.

Celui-là même qui dit qu’il fera la politique jusqu’à sa mort, a déclaré urbi orbi, il y a de cela 3 ans, son intention de se présenter à l’élection présidentielle.

L’épée de Damoclès…

En Côte d’Ivoire, l’homme qui a favorisé l’avènement du multipartisme en 1990 a été condamné par défaut par la justice, c’est-à-dire qu’il n’était pas présent et n’a pas eu connaissance de la procédure qui a été enclenchée contre lui.

Laurent Gbagbo a écopé de 20 ans de prison pour «braquage» de la BCEAO lors de la crise ivoirienne de 2010 à 2011.

Il a été définitivement acquitté en mars 2021 de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye où il avait été transféré fin 2011.

Mais l’ancien président Gbagbo aura sans doute du mal à se présenter à l’élection présidentielle de 2025, à cause de l’autre condamnation qui pèse sur ses épaules, c’est -à-dire les 20 ans de prison pour « braquage » de la BECEAO.

Malgré la grâce présidentielle accordée par le président Alassane Ouattara l’an dernier dans cette affaire, Laurent Gbagbo reste déchu de ses droits civiques et politiques.

Il a promis se battre pour redorer son blason et se laver de toute souillure. Comment va-t-il s’y prendre ?

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...
spot_img

Autres articles

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...