spot_img
spot_img

Procès d’Amadou Haya Sanogo : Le dossier du Général putschiste abandonné 7 ans après

Publié le : 

Publié le : 

La Cour d’assises de Bamako a ordonné la fin sans verdict du procès d’Amadou Haya Sanogo, Issa Tangara et leurs co-accusés le lundi 15 mars 2021, en se référant à la loi d’entente nationale. Cette loi a été adoptée en 2019 au nom de la réconciliation nationale et vise à gracier certains auteurs des crimes perpétrés en 2012. La cour d’assises de Bamako, a aussi invoqué un accord de dédommagement conclu entre l’État et les parties civiles.

Par Etienne Doly, stagiaire

Amadou Haya Sanogo et ses co-accusés étaient poursuivis dans l’affaire dite des ‘’bérets rouges’’. Ils étaient accusés « d’enlèvement de personnes, d’assassinat et complicité d’assassinat ». Le procès a été ouvert le jeudi 12 mars 2021 après plusieurs reports. Lors du procès, le parquet général et les avocats de la défense avaient demandé l’application de la loi « d’entente nationale ».

La décision de la Cour d’assises de Bamako rendue ce 15 mars, est en faveur des accusés. En effet, la cour a invoqué la loi d’entente nationale pour mettre un terme à ce procès. Cette loi adoptée le 27 juin 2019 par l’Assemblée nationale malienne stipule « l’extinction de toutes poursuites pour toutes les personnes qui répondent à certains nombres de critères, concernant les évènements de 2012 ».

Une des victimes, Aminata Soumaré, s’y était opposée. La Commission nationale des droits humains s’est prononcée sur la requête de Madame Soumaré. Selon la CNDH, la loi d’entente nationale en son article 4 soustrait de son champ d’application « … les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité, les viols, et tout autre crime réputé imprescriptible ». À en croire la CNDH, appliquer la loi d’entente nationale sur cette affaire serait une impunité.

Pour mémoire, Amadou Haya Sanogo est le chef de la junte qui a orchestré le coup d’Etat de 2012 contre le président Amadou Toumani Touré. Lors de ces évènements, 21 bérets rouges, un corps de l’armée resté fidèle au président Touré, avaient été tués.

A lire aussi : Mali : le délibéré du procès d’Amadou Haya Sanogo renvoyé au 15 mars 2021

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: Djourmité Nestor Noufé nommé Directeur général du Programme national de volontariat

Djourmité Nestor Noufé a été nommé jeudi en conseil des ministres, Directeur général du Programme national de volontariat au Burkina Faso (PNVB). Il a...

Fête de la musique : Au-delà des cymbales et des plaidoyers

Youpi, c’est la fête de la musique ! Une manifestation qui réunit, le 21 juin de chaque année, artistes-musiciens et mélomanes de tous horizons,...

Burkina : l’économie pourrait connaître une croissance projetée de 6,0% en 2025

Le conseil des ministres du 20 juin 2024 a adopté un rapport relatif à un projet de Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle...

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 20 juin 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 20 juin 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 15 H...

Burkina/Média: l’émission 7 infos de la télé BF1 suspendue pour 2 semaines

Au Burkina Faso, le Conseil supérieur de la communication (CSC) aurait suspendu l'émission 7 Infos de la télévision privée BF1 pour une durée de...
spot_img

Autres articles

Burkina: Djourmité Nestor Noufé nommé Directeur général du Programme national de volontariat

Djourmité Nestor Noufé a été nommé jeudi en conseil des ministres, Directeur général du Programme national de volontariat au Burkina Faso (PNVB). Il a...

Fête de la musique : Au-delà des cymbales et des plaidoyers

Youpi, c’est la fête de la musique ! Une manifestation qui réunit, le 21 juin de chaque année, artistes-musiciens et mélomanes de tous horizons,...

Burkina : l’économie pourrait connaître une croissance projetée de 6,0% en 2025

Le conseil des ministres du 20 juin 2024 a adopté un rapport relatif à un projet de Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle...

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 20 juin 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 20 juin 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 15 H...

Burkina/Média: l’émission 7 infos de la télé BF1 suspendue pour 2 semaines

Au Burkina Faso, le Conseil supérieur de la communication (CSC) aurait suspendu l'émission 7 Infos de la télévision privée BF1 pour une durée de...