spot_img

Burkina : Suspension de radio Oméga, Le Faso Autrement « regrette une décision inopportune du gouvernement »

Publié le : 

Publié le : 

Ceci est une déclaration du Parti politique « Le Faso Autrement » suite à la suspension de Radio Oméga le jeudi 10 août 2023 par le gouvernement.

Par voie de presse, les Burkinabè ont pris connaissance de la décision du
gouvernement burkinabè de suspendre pour compter du jeudi 10 août 2023 dans
l’après-midi et ce, « jusqu’à nouvel ordre », la diffusion des programmes de la
Radio Oméga au motif qu’un invité aurait tenu des propos inappropriés sur ses
antennes.

Le parti Le Faso Autrement regrette cette décision malheureuse et inopportune du
gouvernement. L’exécutif vient porter là, atteinte à la liberté d’opinion et de
presse dans un Pays comme le Burkina Faso où cette liberté a été acquise au prix
de longues et dures luttes menées, et même au prix du sang.

Le Parti Le Faso Autrement exprime son soutien aux personnels de la Radio
Oméga et à l’ensemble de la presse dont les conditions de travail se durcissent
au fil des mois et ce, depuis le 30 septembre 2022.

Il invite le gouvernement au strict respect des procédures en vigueur dans le
domaine des médias et à lever cette mesure de suspension afin d’offrir à
l’ensemble des Burkinabè, une tribune d’expression démocratique et plurielle.

Comme déjà souligné dans notre Tribune publiée le 23 Juillet 2023, la défense et
le respect des libertés individuelles et collectives doivent être un principe non
négociable dans un Etat de droit dont se réclame être le Burkina Faso.

Il est de l’intérêt de tous, et du Burkina Faso, de travailler à relever le niveau
d’analyse et de réflexion de nos populations en leur offrant une information juste,
variée et équilibrée, en lieu et place de la pensée unique, de la manipulation et du
mensonge. La diversité est toujours enrichissante.

« Rien n’arrête une idée arrivée à son heure »

Dr Ablassé OUEDRAOGO

Commandeur de l’Ordre National

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issaka Kiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...
spot_img

Autres articles

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issaka Kiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...