spot_img

Journée du 15 mai : Des agents de la Primature et des élèves visitent le Palais royal de Ziniaré

Publié le : 

Publié le : 

A l’occasion du mois du patrimoine culturel (18 avril au 18 mai) et de la journée des coutumes et traditions, une délégation du personnel de la Primature et des élèves de quelques établissements scolaires ont visité le palais royal de Naaba Saneem de Ziniaré, le 15 mai 2024.

Par Natabzanga Jules Nikièma

La délégation de la primature composée de plus d’une centaine de son personnel a été conduite par Mariam Nacanabo/ Kalandjibo, directrice des ressources humaines.

« Nous voulons nous imprégner des réalités de notre culture et de nos valeurs culturelles », déclare-t-elle en situant l’objet de cette sortie touristique. 

Mariam Nacanabo/ Kalandjibo, directrice des ressources humaines.
Mariam Nacanabo/ Kalandjibo, directrice des ressources humaines.

Elle informe que :  « dès l’entrée dans la cour royale, j’ai commencé à apprendre certaines choses. Je suis convaincue qu’à l’issue de cette sortie touristique, j’aurai une plus-value en termes de renforcement de mes connaissances au plan culturel », dit-elle émerveillée. 

Elle ajoute: « que cette journée nous permette de nous enraciner profondément dans notre culture, et mieux nous connaître ».

Il y a également environ 200 élèves issus de quelques établissements scolaires, retenus par le ministère de la culture dans le cadre d’un partenariat qui ont visité le palais royal.

Ablassé Kaboré est le promoteur du complexe scolaire « L’Oasis du Savoir », avec au moins 130 participants.  « Nous sommes satisfaits d’être là car nous avons gagné sur le plan culturel, éducatif et social » dit-il. 

Djamilatou Yaogo chargée d’étude au Secrétariat Général de la Primature est émerveillée et satisfaite.

Djamilatou Yaogo chargée d’étude au Secrétariat Général de la Primature
Djamilatou Yaogo chargée d’étude au Secrétariat Général de la Primature

Pour elle, « c’est une grande découverte. Nous avons eu l’occasion d’apprécier ce qui se fait en matière de tradition que nous avons tendance à oublier avec la modernité qui est en train de submerger un peu la population », déclare-t-elle .

Pour Asma Zerbo, élève en classe de 1ère année Génie civile de l’école des métiers: « J’ai appris des histoires moaga et j’ai aimé cette visite », dit-elle.

Elle fait le point de sa visite en affirmant qu’elle retient que les differentes ethnies au Burkina sont liées les unes aux autres et d’une manière ou d’une autre, avec leur histoire aussi

Selon le Chef de Ziniaré, Naaba Saneem, il se réjouit du choix porté sur son palais. Il a saisi l’occasion pour retracer l’historique de l’installation du royaume de l’Oubritenga et a expliqué les liens  familiaux existant entre différentes ethnies du Burkina. 

Il a présenté le palais dans ses différentes composantes et prodigué des conseils aux visiteurs. « Il n’y a pas de développement économique, de santé, d’éducation sans la culture. Nous sommes en train de nous battre pour notre indépendance (…) nous allons rester esclave à chaque fois que nous allons avancer sans notre culture ». 

La région du Plateau central compte plus de soixante-dix sites touristiques et culturels associés à différents attraits majeurs selon Bernard Saba, directeur région de la culturel, satisfait. « C’est un coup d’essai qui s’apparente à un coup de maitre », dit-il.  

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré, éligible à la présidentielle après la Transition

Le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré a signé ce 25 mai 2024, la charte de la transition modifiée. Laquelle charte prévoit la...
spot_img

Autres articles

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré, éligible à la présidentielle après la Transition

Le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré a signé ce 25 mai 2024, la charte de la transition modifiée. Laquelle charte prévoit la...