Home A la une WANEP-Burkina : plusieurs acquis engrangés en trois ans dans un contexte difficile

WANEP-Burkina : plusieurs acquis engrangés en trois ans dans un contexte difficile

1
0
Pr Moussa Willy Batenga,président du Conseil d'administration de Wanep Burkina-Libre info

Le Réseau ouest africain pour l’édification de la paix (WANEP) a tenu son assemblée générale samedi 03 octobre 2020. Au cours de cette activité, le Conseil d’administration a fait le bilan des trois dernières années de gestion,puis renouvelé le  bureau.

Par Georges Youl, Stagiaire

 Le Conseil d’administration de WANEP au Burkina Faso s’est réuni samedi en début de matinée. Au programme, il y avait le bilan morale et financier des trois dernières années et le renouveler du bureau.  

Après des heures de travaux, la coordonnatrice nationale de WANEP Burkina Alice Combary Soulama, a jugé le bilan très satisfaisant. Elle a encouragé ses collaborateurs a gardé la dynamique de travail pour accroître davantage les performances.

Plusieurs acquis ont été engrangés par cette structure, dans un contexte marqué par la covid-19 et l’insécurité.Au nombre de ceux-ci, la visibilité de WANEP surtout et la confiance des partenaires. ‘’Parce que nous sommes (le réseau) de plus en plus sollicité par nos partenaires que sont l’Union Européenne, les États-Unis et l’ambassade du Danemark ‘’, a relevé le Pr Moussa Willy Bantenga, président du Conseil d’administration du Réseau.

Les structures membres de WANEP ont participé à la rencontre. Arouna Sawadogo, président du Toscin,une association des droits humains et par ailleurs ancien président du Conseil d’administration (PCA) du Réseau a souhaité la réélection du Pr Batenga à la présidence du Conseil, au regard de son bilan reluisant. Au moment où la presse se retirait, ils étaient toujours en travaux pour le renouvellement du bureau.

Les participants à l’Assemblée générale de Wanep-Burkina-Libre info

Le WANEP est une organisation fondée en 1998 en réponse à des guerres civiles qui ont ravagé l’Afrique de l’ouest dans les années 1990. Elle oeuvre pour la promotion de la paix et le développement. Il regroupe 15 États de l’Afrique de l’Ouest avec plus de 500 organisations membres. Son siège est à Accra au Ghana. Au Burkina Faso,le réseau collabore avec une quinzaine d’organisations membres issue des organisations de la société civile Burkinabé.

www.libreinfo.net