Home Interviews exclusives Réduire le gap entre les hommes et les femmes sur l’encyclopédie Wikipédia,...

Réduire le gap entre les hommes et les femmes sur l’encyclopédie Wikipédia, le combat de Bassératou Kindo (entretien)

0
campagne Wikigap
Bassératou Kindo, la promotrice du média en ligne MoussoNews

Les technologies numériques sont de nos jours incontournables pour le développement des carrières professionnelles et voire des pays. Chaque année, le Burkina Faso enregistre une hausse du taux de pénétration d’internet. Cette avancée du pays vers le numérique cache des réalités quand il s’agit des femmes. Ces dernières présentent une faible présence sur Internet alors qu’elles sont plus de 50% de la population. C’est en vue de mettre en lumière les femmes pionnières, leaders et modèles de réussite que la campagne Wikigap a vu le jour en 2020. Bassératou Kindo, la promotrice du média en ligne MoussoNews en fait son cheval de bataille pour référencer des femmes burkinabè sur Wikipédia. Elle nous parle dans cet entretien de la campagne Wikigap.

Propos recueillis par Daouda Kikieta

Libreinfo.net : Présentez-nous la campagne Wikigap.

Bassératou Kindo : Wikigap est une campagne qui concerne essentiellement le référencement de profils de femmes sur Wikipédia. Quand on parle de profils de femmes, il s’agit de ces femmes qui ont eu un impact au sein de leurs communautés par le passé et de nos jours. Il s’agit, par exemple, de la première avocate du Burkina, de la première docteure en histoire du pays ; il peut s’agir également, peut-être même, de la vendeuse d’arachides, de galette, etc. sur lesquelles des articles ont été écrits et diffusés sur Internet ou dans des médias. 

Parce que l’un des principes de Wikipédia, c’est la nécessité d’indiquer une source de publication d’un article sur cette femme, dans un média ou sur internet. Par exemple, quand on dit qu’une femme est la première avocate du pays, il faut parvenir à démontrer cela à travers un article qui a été rédigé sur elle.

Libreinfo.net : D’où vient cette initiative ?

Bassératou Kindo : L’initiative vient de l’ambassade de Suède qui, en 2020, m’avait approché lorsque j’étais encore la présidente de l’Association des bloggeurs du Burkina (ABB). L’objectif était de mettre en lumière les femmes leaders ou entrepreneures qui ont eu un impact positif au Burkina dans le passé et actuellement.

L’idée est partie du constat que sur les milliers d’articles dans l’encyclopédie mondiale Wikipédia, il y a peu d’articles sur les femmes. Donc Wikigap vise à réduire le gap, le fossé, entre les hommes et les femmes dans l’encyclopédie mondiale Wikipédia. Au départ, c’était l’ABB qui portait l’initiative ; ensuite le média en ligne MoussoNews s’est associé.

Cette année 2022, nous n’avons malheureusement pas obtenu l’appui financier de l’ambassade de Suède. Par contre, l’ambassade nous soutient moralement et reste associée à cette campagne. Et c’est le média en ligne MoussoNews qui pilote la campagne Wikigap 2022.

MoussoNews s’engage parce que c’est un média féminin qui est dans la dynamique de promouvoir le leadership féminin. Ce média peut être, à l’avenir, une source pour d’éventuels profils de femmes.

Libreinfo.net : Comment va se dérouler la campagne sur le terrain ?

Bassératou Kindo : De façon concrète, il s’agit de dispenser des formations sur Wikipédia, notamment sur la création d’un compte Wikipédia, sur la recherche de profils des femmes à inscrire sur cette plateforme, sur la rédaction et la diffusion des articles sur les femmes selon les conditions et la ligne éditoriale de Wikipédia. Je rappelle que la campagne a débuté depuis 2020 et se poursuit de nos jours.

Pour cette année 2022, une dizaine de formations a été dispensée durant l’étape de formation. En début décembre prochain, nous allons réunir quelques contributeurs pour revoir tous les articles rédigés sur les femmes. Et le 6 décembre 2022, il y aura une cérémonie de présentation des femmes qui ont été référencées sur l’encyclopédie mondiale.

Libreinfo.net : Quel avantage existe-t-il à être référencé sur Wikipédia ?

Bassératou Kindo : Lorsqu’une personne a été référencée sur Wikipédia, cela démontre que cette dernière a pu avoir un impact positif sur sa communauté. Cela lui donne également une présence crédible sur Internet.

Libreinfo.net : Qui sont les principales cibles de cette campagne ?

Bassératou Kindo : Les cibles sont essentiellement les femmes de toutes les catégories socioprofessionnelles. Malheureusement, de nombreuses femmes ne sont pas connues et retenues parce qu’il n’existe pas de sources d’informations médiatiques sur elles. Au cours de la cérémonie du 6 décembre 2022, ce sera l’occasion d’inviter les femmes à accepter, non seulement de parler dans les médias, mais aussi de participer à la production journalistique dans les médias.

Les critères de référencement sur Wikipédia sont la notabilité, la neutralité du point de vue, la liberté de contenu, le savoir-vivre communautaire et la souplesse des règles.

Libreinfo.net : Quels sont les résultats attendus à l’issue de la campagne ?

Bassératou Kindo : A l’issue de la campagne 2022, nous nous attendons à mettre en place une communauté burkinabè qui contribue sur Wikipédia. Parce que le constat est que presque tous les articles sur cette plateforme sont écrits par d’autres personnes. Alors que nous, Burkinabè, nous avons des compétences pour le faire aussi. Il est temps qu’on écrive sur nous et par nous.

Libreinfo.net : Comment appréciez-vous l’engouement des femmes autour de la campagne Wikigap 2022 ?

Mme Bassératou Kindo : Pour quelqu’un qui se bat pour mettre en place une communauté, personnellement je ne suis pas satisfaite. Mais j’essaie de comprendre parce que cette plateforme gratuite ne génère pas d’argent. Cela fait qu’il n’y a pas un certain engouement. Mais je ne compte pas baisser les bras. Je profite de l’occasion pour inviter les personnes déjà formées de continuer à avoir de l’intérêt pour Wikipédia. C’est une plateforme qui permet de renforcer les connaissances, d’avoir un réseau, d’avoir des bourses de voyages et même de l’emploi au sein des fondations Wikipédia. 

Libreinfo.net : Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans la réalisation de la campagne ?

Bassératou Kindo : Nous avons rencontré vraiment des difficultés pour cette campagne. C’est depuis mars 2022 qu’on devrait organiser l’événement. Cette période a coïncidé avec les événements du coup d’Etat de janvier 2022. On a dû le reporter à plusieurs reprises.

Ensuite, c’est à la dernière minute que l’ambassade de Suède nous a signifié qu’elle ne pourra plus nous accompagner financièrement cette année. Comme je tiens à organiser l’événement, je ferai de mon mieux pour le tenir comme on peut. 

Je lance donc un appel à tous les Burkinabè, surtout aux créateurs de contenus sur Facebook, sur Twitter, à avoir un penchant vers les médias et les blogs. Qu’on puisse créer, par exemple, des blogs qui peuvent être des sources de référencements sur Wikipédia. Nous devons écrire sur nous, par nous et pour nous. 

www.libreinfo.net 

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =